COVID 19 – Chine : Les Ambassadeurs africains à Pékin dénoncent le « racisme » sur leurs compatriotes

Le groupe africain des Ambassadeurs à Pékin a protesté, par le biais d’une note écrite datée du 10 avril 2020, auprès du ministère des affaires étrangères de la République populaire de Chine, relativement à des « mauvais traitements en cours des ressortissants africains en Chine et dans la province de Guangdong en particulier » à la faveur de la crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19).
Ce document présente aussi des cas de « ressortissants africains expulsés, y compris les Togolais, les Nigérians et les Béninois, de leurs hôtels au milieu de la nuit seulement parce quils sont Africains » avant d’ajouter qu’ « un groupe d‘étudiants africains qui étudiaient à lUniversité Sun-Yat Sen à Guangzhou ont été obligés de subir le test dacide nucléique, en dépit du fait quils navaient pas dantécédents de voyage au cours de la période indiquée ». Alors que selon le groupe africain des
ambassadeurs à Pékin « leurs collègues non africains sont laissés de côté ».
En outre, cette note relève que « Les Africains en Chine ont en tout temps respecté les lois de la Chine, en particulier dans la période de cette flambée » et «  par conséquent, linscription des Africains aux tests obligatoires et à la quarantaine, à notre avis, na aucune base scientifique ou logique et équivaut à du racisme envers les Africains en Chine »
Les Ambassadeurs africains en Chine dénoncent également  « des cas dhommes africains mariéà des dames chinoises et auxquels il a été exigé de passer le test COVID-19 alors que leurs familles chinoises ont été laissées de côté ».
Une situation face à laquelle les ambassadeurs veulent interpeler le ministère chinois des affaires étrangères : « Nous voudrions également attirer votre attention sur les réactions possibles dans nos pays dorigine à cette violation évidente des droits de lhomme »
Pour  conclure leur message, le groupe des ambassadeurs africains à Pékin « exige immédiatement la cessation des tests, de la quarantaine et dautres traitements inhumains administrés aux Africains de la province du Guangdong en particulier et à lensemble de la Chine et exige également que les Africains soient traités de la même manière que les Chinois et dautres ressortissants dans la lutte contre le COVID-19 ».
Avec Lebanco.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
27 + 13 =