Menace de fermeture des Radios : la réaction d’un journaliste aguerri

Espace presse

Le président de la République, Alpha Condé a déjà prévenu qu’il fermera toute radio qui diffusera des propos d’Aboubacar Soumah, vice-secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Suite à cette décision, le doyen Boubacar Yacine Diallo de  l’Institut National des Droits Humains (INDH) et journaliste a apporté des précisions le lundi 27 novembre 2017 dans une émission radiophonique de la place. Selon lui, Ce n’est pas la première fois qu’il a entendu dire le président de la République qu’il va fermer les radios privées guinéennes.

« Mais c’est la première fois que cela a été dit à des endroits aussi solennel comme la clôture des 46èmes assises de la Presse Francophone et au siège du RPG. Si j’avais un conseil à donner, je suggérerais que dorénavant  s’il y a des communications de telle nature alors qu’une rencontre était prévue que cela fasse dans le cadre plutôt de cette rencontre », explique M. Diallo.

Il a aussi indiqué qu’il regrettait les propos tenus par le chef de l’Etat. Mais qu’il sait aussi qu’à plusieurs occasions, Alpha Condé a dit qu’il va fermer des radios, et qu’il ne l’a pas fait.

                                                                                                                                           Barry

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
28 ⁄ 7 =