Guinée : Les autorités envisagent la mise en place d’un Conseil national des Jeunes

Les autorités guinéenne veulent désormais doter du pays  d’un conseil national des jeunes (CNJ). Cela, à l’image  de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Sénégal.

C’est pourquoi, le ministère de la jeunesse a organisé ce mardi 06 juin des ateliers d’appropriation des textes juridiques à Conakry, Kankan, Faranah et Mamaou. Objectif : expliquer aux jeunes les mécanismes liés à la mise en place du CNJ et permettre aux uns et aux autres de rentrer en contact avec les avants projets à amender.

A Conakry, c’est la maison des jeunes de Ratoma qui a servi de cadre pour la tenue dudit atelier  en présence des partenaires, des représentants des élus locaux et des délégués des cinq directions communales de la jeunesse de Conakry.
Abdourahmane Sagnane, chargé de Programmes Jeunes à l’UNFPA, dans son allocution, a fait savoir que la mise en place du Conseil national des jeunes de Guinée,  permettrait de développer le leadership de la jeunesse pour une participation citoyenne à l’édification d’une nation forte et prospère. Selon lui, la jeunesse constitue un atout incontournable pour le développement durable et inclusif.

Le secrétaire général du ministère de la jeunesse  Sidiki Touré a affirmé que la mise en place du CNJ est une préoccupation majeure de son gouvernement.

‘’ L’atelier de Conakry, comme les ateliers qui se tiennent dans les 7 régions de notre pays, doit permettre aux jeunes, à travers les participants, de comprendre et de maîtriser le contenu des textes qui vont être soumis, ainsi que tout le processus ‘’, a-t-il indiqué.

Emmanuel Aziz Millimono

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
8 ⁄ 4 =