vendredi,24 septembre 2021.

Assemblée Nationale : les députés adoptent à l’unanimité un projet d’interconnexion sous-régionale

Les députés guinéens ont adopté  ce mercredi 07 novembre 2018, à l’unanimité, l’accord de financement partiel  de la Banque  Mondiale dans le cadre du projet d’interconnexion  électrique  de 225KV entre la Guinée et le Mali.

C’était au cours de la plénière consacrée à l’adoption de six accords de financement. La cérémonie a été présidée par le président de l’Assemblée Nationale en présence de plusieurs cadres du gouvernement.

En effet, le principal objectif du projet est d’établir l’interconnexion des réseaux électriques de la Guinée et du Mali, renforcer les interconnexions des réseaux électriques en cours de construction dans la sous-région dans le cadre des projets CLSG, OMVS et OMVG, favoriser le raccordement des ménages au réseau électrique dans les deux pays particulièrement pour toute la région Est de la Guinée couvrant la Haute Guinée et la Guinée Forestière.

En plus du raccordement des villes de Beyla, Kérouané, Kankan, et Siguiri, 121 autres localités villageoises de 100 habitants et plus seront aussi raccordées en Guinée, entre N’zérékoré et la frontière guinéo-malienne à kourémalé, sur une bande de 20 km (soit de 10 km de part et d’autre du tracé.

Selon le rapporteur général de l’Assemblée Nationale, Alpha Mohamed Diallo, le planning de mise en œuvre du projet tient compte des préalables à l’interconnexion Guinée-Mali à savoir : la construction du poste  225 de Sarankoroba, les lignes 225 KV kaléta-Linsa et Linsa-Dabola- Fomi qui assureront la liaison avec le réseau interconnecté des centrales hydro-électriques guinéennes.

La part de financement  de la Banque Mondiale, objet de la présente autorisation  de ratification porte sur 52 200 000 DTS soit  75 millions de dollars US avec 50% de don est  remboursable  en 32 ans après 6 ans  de grâce , avec un taux d’intérêt  de 1,5625% , une commission  d’engagement de 0,75%, une commission  de service de 0,5%.

Ce financement servira à réaliser, la construction par EDG  d’une ligne de transport double  de 225 KV  en  courant alternatif d’une longueur  de 588 km y compris l’installation  d’un fil de terre et un câble de grade à fibre optique ( OPGW), la construction de cinq postes de transformation  HT/MT à Fomi,  Beyla,  Kankan , Kérouané et Siguiri  y compris l’installation  d’équipements SCADA/télécommunication et équipement de compensation. L’extension du poste  de N’zérékoré  , avec  la construction  de deux nouvelles  cellules de 225 KV par EDG y compris l’installation  d’équipements SCADA/ télécommunication et d’équipements de compensation,  la mise  en œuvre  des plans  de gestion  des impôts  environnementaux et sociaux  du projet, etc.

Le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Massagouba a, au nom de son homologue de l’énergie et de  l’hydraulique  déclare devant la presse que l’interconnexion des réseaux électriques de la Guinée et du Mali permet tout d’abord d’électrifier la Guinée forestière et la haute Guinée mais aussi de renforcer la présence de la Guinée dans  l’interconnexion sous-régionale dans le cadre de l’exportation d’énergie vers les autres pays dans un proche avenir .

                                                                       Mohamed Y

 

    

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
2 × 3 =