Tribunal de Première Instance de Kaloum :Ouverture du procès d’un journaliste de la Radio Nostalgie

Notre confrère, Habib Marouane Camara, journaliste de la  Radio Nostalgie, accusé de diffamation à l’encontre du Directeur National des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara, a comparu ce mercredi 10 juillet 2019 au Tribunal de Première Instance de Kaloum.

Pour ce qui est de cette première audience, il a été question  de procéder à la consignation qui est fixée à 7 millions de Franc guinéens.

L’avocat de la défense, Maitre Thierno Soulemane Barry, trouve que ce montant est  dérisoire et estime que, la question la plus importante dans ce dossier, est la défense de la liberté de la presse.

Selon l’avocat, « mon client est serein et on a toutes les preuves de nos allégations, donc nous viendrons débattre ici du fond sans oublier la sentinelle  de la démocratie, qui est d’abord, la liberté de la presse. Depuis un certain temps, nous sommes tout le temps devant les tribunaux pour ces droits-là. Est ce qu’il n’y a pas une volonté de faire taire les têtes fortes »

Avant de déplorer le fait qu’une procédure soit engagée contre un journaliste ; « On déplore le  fait qu’’une procédure, soit engagée contre un journaliste, qui sont là avec leur statut de journaliste. En droit, on dit très souvent que la loi spéciale déroge de la loi générale ; entre une loi générale et une loi spéciale, on applique la loi spéciale et les journalistes sont régis par la loi de la presse et nous allons démontrer que la diffamation n’existe pas par voie de presse ».

A noter que le procès a été  renvoyé à huitaine, pour pouvoir aller au fond du dossier.

Aye Condé

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
25 × 23 =