Pour son cumul de fonctions, Cheick Touré recadre le débat «on peut être député et syndicaliste »

Récemment désigné député à l’Assemblée Nationale en Guinée en même temps Secrétaire général de la délégation syndicale du Port Autonome de Conakry, Cheick Touré, a fait une sortie médiatique ce vendredi, pour prouver que ces deux fonctions sont bien compatibles.

Pour rappel, le syndicaliste du personnel du Port Autonome de Conakry (PAC) a été choisi par son parti l’Union des Forces Républicaines (UFR) pour siéger à l’Assemblée Nationale à la place de Baidy Aribot qui est désormais le vice-gouverneur de la Banque Centrale.

Malgré plusieurs critiques liés dit-on, à l’incompatibilité de ses fonctions de député et de syndicaliste, M. Touré reste convaincu que la loi lui permet de cumuler ces deux postes.

« La fonction de poste de secrétaire général est un poste électif, ce n’est pas un décret. Dans le code électoral révisé, quand on est député, on ne peut pas exercer des fonctions rémunérées dont les postes de décret. Ensuite, on ne peut pas être député en même temps ministre, on ne peut pas être député et Directeur mais, on peut être député en même syndicaliste », s’est-il justifié.

Par contre, certains élus du peuple comme Amadou Damaro du RPG arc-en-ciel pensent inversement. Ce dernier  a d’ailleurs fraichement réagi à cette argumentation du nouveau député uninominal de Kaloum.

« Selon la logique, Cheick Touré  doit démissionner de son poste de syndicaliste où il est rémunéré, quand quelqu’un ne travaille pas, il ne peut pas être à la tête du syndicat des travailleurs », a-t-il indiqué.

Que disent les textes de loi en pareille circonstance ?

Bah Ibrahima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
17 × 22 =