Ousmane Gnelloy  déféré à la maison centrale de Conakry

Arrêté dans la soirée d’hier  à l’aéroport de Conakry alors qu’il s’apprêtait à quitter la  capitale guinéenne, Ousmane Gnelloy Diallo,  celui qui se faisait appeler  « ministre de la défense d’Alpha Condé sur Facebook »  après quelques heures de détention au commissariat central de Gbessia dans la commune de Matoto vient d’être déféré  à la maison centrale de Conakry.   

 A rappeler qu’Ousmane Gnelloy  a été  condamné à cinq ans de prison pour les faits « d’injures publiques et menaces de mort réitérées » au préjudice de Kadiatou Biro Diallo.

N’ Famoussa Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 × 10 =