Lutte contre le COVID-19  en Guinée: la Banque mondiale offre du matériel et des engins roulants de plus de 10 milliards GNF au ministère de la santé

 

La Banque  mondiale à travers l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a procédé, le jeudi dernier à la remise officielle de matériels, d’intrants et d’engins roulants au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dans le cadre de la riposte contre leCOVID-19. C’est la  Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) sise dans la commune de Dixinn qui a servi de cadre  à cette cérémonie, présidée par le Secrétaire général dudit département ministériel.

C’est un geste qui entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités du  Projet de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE-Guinée) financé par la Banque mondiale (BM).

Ce lot d’équipements et d’intrants de laboratoire est composé de 21 024 tests PCR, de matériels de réanimation, de 10 véhicules tout terrain et de 10 motos, d’une valeur de plus de 10 milliards de francs guinéens, soit 1 087 274, 73 USD.  Ce don de la Banque mondiale s’inscrit dans le cadre du plan national de riposte contre la pandémie de la Covid-19 financé par son volet Pandemic Emergency Funds(PEF).

Dans son intervention, le Représentant de l’OMS en Guinée, Pr. Alfred Georges Ki-Zerbo dira que : « cet appui permettra le renforcement des capacités de riposte au niveau des régions et des préfectures afin de réduire l’impact sanitaire et socio-économique déjà durement ressenti de la COVID-19 en Guinée. Ces acquisitions en intrants et matériel roulant permettront de renforcer la surveillance épidémiologique, le suivi des contacts, le diagnostic, la prise en charge, la prévention de l’infection, la communication sur les risques et l’engagement des communautés »

A son tour, le Chargé de programme Santé à la représentation de la Banque mondiale en Guinée, Ibrahima Magazi a tenu, lui aussi a rappelé que,  ces appuis viennent renforcer la capacité de riposte de la Guinée contre le COVID-19 et devront, par ricochet rendre le pays plus résilient face aux urgences de santé publique.

Avant d’ajouter : «Nous rassurons les autorités guinéennes et les populations de la disponibilité de la Banque mondiale à accompagner le gouvernement dans la riposte contre le CVOID-19 et dans l’amélioration du système de santé en Guinée».

Visiblement satisfait de ce don, Dr. Sékou Condé, Secrétaire général du ministère de la Santé soulignera : « Cet appui logistique va permettre de faire la jonction entre les différents piliers du plan national de riposte contre le COVID-19 en Guinée, favoriser les déplacements des équipements de la supervision, le transport des malades et des produits pharmaceutiques».

Il a aussi rassuré les partenaires en affirmant : «Nous allons prendre toutes les dispositions sans délai en vue du déploiement de ce don sur le terrain. C’est d’autant plus urgent que des besoins de transport se font sentir à partir de l’intérieur du pays ».

Il faut par ailleurs rappeler que, dans le cadre de la préparation et de la riposte au COVID-19, le gouvernement de la République de Guinée a signé deux conventions avec l’OMS à travers un financement de l’Association internationale de Développement (IDA) et le Mécanisme de Financement d’urgence en cas de Pandémie de la Banque mondiale.

Ce deuxième don vient ainsi, après une première remise officielle d’intrants et de matériels dont le montant s’élève à 2 038 407 500 GNF soit 203,840 USD.

La cérémonie a pris fin par la remise symbolique d’intrants,  des équipements et des clés engins roulants à la Guinée dans les mains du Secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Sékou Condé.

Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
11 − 4 =