Guinée/Rétrospective : quelques faits divers qui ont marqué l’année 2017

Plusieurs incidents naturels et commis ont été enregistrés au cours de l’année 2017 en République de Guinée. On peut citer entre autres des kidnappings, attaques à main armée, insécurités, accidents de circulation vols et viols. Votre site d’informations générales sur la Guinée et le reste de l’Afrique vous invite à lire en résumé la rétrospective de quelques faits divers de cette année qui seront désormais dans les archives guinéennes.

On a commencé à traiter ce sujet par les plus récents pour les plus anciens. A Wareyah, un quartier de la commune de Ratoma, des bandits lourdement armés ont fait irruption dans le domicile privé d’un commerçant, dans la nuit de mardi à mercredi 27 décembre. Le nom de la victime est Mamadou Bailo Diallo.

Mardi 26 décembre 2017, un drame s’est produit dans la préfecture de Siguiri. Une jeune fille n’a pas résisté devant un choix fait par sa future belle-mère. Par jalousie, elle a plongé le bébé de sa rivale de deux mois dans un puits. L’acte s’est déroulé précisément au quartier Siguiri Koura 2, secteur Kélèfa Diallo.

Le corps sans vie d’un homme d’environ trente(30) ans a été retrouvé lundi 25 décembre 2017au quartier Matoto-Centre dans la haute banlieue de Conakry.

Dans la nuit du lundi au mardi 12 décembre, au quartier Almamya Dumez, dans la commune urbaine de Mamou. Mlle Yayè Haby Barry, élève âgée de 16 ans, revenait d’une soirée dansante de vin d’honneur lorsqu’elle a reçu une balle dans le dos.

Un magasin de pièces de rechange (motos et véhicules) a été consumé par un incendie dans la nuit de jeudi 14 au vendredi 15 décembre 2017, au marché de Madina, plus précisément à la Sig Madina.

Une  fille  mineure de  13  ans  a  été violée  par  un  maitre  coranique  à Dheppol  1 dans  le  centre  rural  de  Dionfo  (Labé).

Un vieux commerçant a été enlevé entre son domicile et la mosquée aux environs de 6 heures du matin à Hamdallaye Gnariwada dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry, mardi 5 décembre 2017.

Des habitants du quartier Camayenne ont découvert avec horreur le corps sans vie d’un jeune d’une trentaine d’années  sur les rails derrière la cour du cimetière de Cameroun, dans la commune de Dixinn.

Dans la matinée du vendredi 24 novembre, le corps d’un jeune d’une vingtaine d’année a été découvert dans le quartier Camp-Balanta à Kamsar.

Dans la nuit du mardi au mercredi 15 novembre, un individu non identifié a cambriolé le siège de nos confrères de www.guinee28.info.

L’Hôtel Mariador Park sis au quartier Taouyah a subi un grave incendie aux environs de 1heure du matin dans la nuit de mardi au mercredi 1er novembre.

Quatre personnes ont perdu la vie lors d’un accident de circulation à Kissosso dans la commune de Matoto dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 octobre 2017.

Abdoulaye Djibril Barry âgé de 42 ans, commerçant de son état a été enlevé par des inconnus dans la nuit du vendredi 29 septembre 2017 aux environs de 22 heures  dans un restaurant à Kipé situé dans la Banlieue de Conakry. Ce monsieur est le fils de l’homme d’affaire Elhadj Ousmane Guelguedji Barry.

Le corps sans vie de Mamadou Saliou Bah, l’homme qui avait tué son épouse a été retrouvé à deux pas de rails du train minéralier OBK sur la Transversale (T6), dans la commune de Ratoma.

Mamadou Saliou Bah a assassiné sa femme dans la nuit du samedi au dimanche 24 septembre 2017 au quartier Hafia commune de Dixinn.

Quatre bandits lourdement  armés ont attaqué une boutique d’Orange Money aux environs de 21 heures le vendredi 22 septembre 2017 au carrefour Cirage dans le quartier Koloma, commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Une fille de 14 ans a été victime de viol au mois de septembre pendant qu’elle revenait d’une soirée dansante. L’affaire s’est produite à Tountouroun, située à 15 km du centre urbain de Labé.

L’éboulement enregistré mardi 23 août 2017 au niveau de la décharge de Dar-es-Salam, en haute banlieue de Conakry, a fait neuf morts et plusieurs blessés graves.

Un agent de la Brigade anticriminelle (BAC 8) du nom d’Issa Bah a tué un jeune dans le quartier Cosa dans la commune de Ratoma. Selon les témoins, l’acte s’est passé depuis dimanche 23 juillet 2017.

Un militaire,  membre de la garde prétorienne d’Alpha Condé a été retrouvé mort à Almamya, un quartier de la presqu’île de Kaloum réputé calme et sécurisé. L’adjudant Filiba Doumbouya a perdu la vie dans une attaque armée.

Le corps sans vie d’un nouveau-né en décomposition a été découvert dans une poubelle dans la journée du mercredi 19 avril 2017 au quartier Waréyah dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Une fillette de 6 ans a été victime d’un viol par un jeune d’une vingtaine d’années le dimanche 09 avril 2017, au quartier Koloma2 dans commune de Ratoma.

Deux hommes lourdement armés ont lancé un assaut spectaculaire dans une boutique d’Orange Money. L’attaque qui a eu lieu le mardi 11 avril s’est déroulée en pleine journée alors que les citoyens vaquaient à leurs occupations.

Une jeune mariée de 14 ans portant un voile islamique a été violée à Dionfo (Labé) alors qu’elle revenait du marché hebdomadaire.

Un corps sans vie d’une dame (malade mentale) a été retrouvé mardi 14 février du côté de la minière non loin de la station total, selon des témoins interrogés, cette dame serait fauchée par un véhicule et a rendu l’âme sur place.

                                                                                                                       Ibra BARRY

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
18 − 1 =