Guinée : bientôt une brigade de surveillance pour les réseaux routiers !

Les autorités  guinéennes  entendent mettre en place une brigade de surveillance des réseaux routiers.

A cet effet, l’Etat compte  lancer une vaste de campagne de sensibilisation de la population  et usagers pour véhiculer le message.

L’initiative de la mise en place de cette Brigade, survient à cause de multiples agressions et de la mauvaise utilisation du réseau routier par les usagers. Ce projet si important pour la sécurité des citoyens a été adopté par l’Assemblée Nationale.

‘’ on a mis en place une loi pour la protection du patrimoine routier.  Cette loi est aujourd’hui applicable parce que les textes sont sortis. Nous avons mis en place des brigades de surveillance de notre réseau. Elle va appliquer des pénalités contre toute personne qui agresserait désormais nos réseaux routiers », a prévenu la ministre guinéenne des travaux publics, Oumou Camara.

Alors, plus de déversement d’huile de moteur sur la route, ni la destruction des dos-d’ ânes.

Toute personne qui causera dorénavant des dommages sur le réseau routier en Guinée  devra réparer dans un délai de 7 jours. Comme répression, le coupable devra payer  une pénalité de 750 000 par jour  et en plus,  une amende de 1500 000 lui sera affligée.

Emmanuel Aziz Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 ⁄ 6 =