Gouvernement de transition : Cellou Dalein estime que la confiance n’exclut néanmoins pas le contrôle

Non pas une simple formalité juridique, la prestation de serment du colonel Mamadi Doumbouya a ajusté davantage la confiance que lui portent les guinéens, et aussi le staff politique.

Au sortir de cérémonie de prestation de serment au palais des nations,

le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a affirmé sans ambages, que la prestation de serment du président du CNRD a encore renforcé son engagement.

« Nous lui faisons confiance, c’était bon qu’il fasse cette prestation de serment et qu’il renouvèle ses engagements. Vous savez que l’UFDG et l’ANAD ont soutenu et applaudi des deux mains, cette prise du pouvoir par l’armée, en mettant fin à un mandat illégal et illégitime qui était exercé par le président déchu. Nous voulons que notre pays revienne à l’ordre constitutionnel, pour que la Guinée reprenne sa place dans les instances africaines dont elle est actuellement suspendue. Egalement, qu’elle reprenne la coopération financière avec les pays et organisations internationales. Evidemment, on fait confiance au président du CNRD, on le croit sur parole. Sa prestation de serment renforce encore son engagement. Nous en tant qu’acteurs politiques et de la société civile, on sera toujours vigilants pour, le cas échéant, exprimer notre désaccord s’il y a des comportements, des dérives qui sont contraires aux valeurs jusque-là exprimées par le colonel Mamadi Doumbouya et le CNRD », a-t-il lancé.

Cette prestation de serment était ce qu’on peut appeler la phase attendue pour mettre en place le gouvernement qui dirigera cette transition dont la durée n’est pas encore établie. Pour l’instant les dossiers font le tour de table jusqu’à ce que les décisions soient prises par le CNRD.

Abdoul Maf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
25 − 14 =