Education : la 3ème édition du salon international du livre de jeunesse a ouvert ses portes à Conakry

La 3ème édition du salon international du livre de jeunesse a ouvert ses portes, le mercredi 6 novembre 2019 au Centre culturel Franco-guinéen, sous le thème « livres et éducation de la petite enfance en Guinée».

Ce salon vise les principaux objectifs suivants : exposer au public jeune, la diversité et la richesse du livre africain de jeunesse ; offrir un espace de dialogue et de réseautage aux acteurs et actrices de la chaine du livre de jeunesse de Guinée et d’autres horizons de l’espace francophone.

Depuis 2017, d’une année à l’autre, le salon international du livre de jeunesse de Conakry (SILJC) renforce ses marques et se raffermit dans l’écosystème de l’industrie du livre en Guinée.

Pour cette 3ème édition où le Maroc est le pays invité, connaît la participation de nombreux écrivains et éditeurs de pays amis de la Guinée, du Maroc, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Ghana, du Bénin, du Togo et du Sénégal.

« Je dois dire que comme journée inaugurale, nous avons quand-même des aspects positifs à signaler. L’objectif de ce salon, c’est premièrement d’inviter les élèves, de leur offrir une grande gamme de livres parce que, vous savez, il y’a le Maroc qui est fortement représenté à travers quatre éditeurs qui ont ici des livres représentant la richesse de leurs catalogues. Vous avez la Côte d’Ivoire qui a quatre maisons d’éditions qui sont là ; il y a le Ghana, le Mali, le Burkina et sans compter les éditions Ganddal pour la Guinée », précise  Aliou Sow, le délégué dudit salon.

L’ambassadeur du Maroc en Guinée, Driss Isbayenne quant à lui s’est dit très satisfait  et honoré que, son pays soit l’invité d’honneur de cette 3ème édition.  « Vous le savez, nous sommes très satisfaits et assez honorés d’être l’invités d’honneurs de cette troisième édition. Nous sommes les premiers à être invités d’honneurs sous cette version du salon du livre et bien sûr, ce n’est pas un choix fortuit, connaissant les relations qui lient la Guinée au Maroc dans tous les domaines y compris celui culturel », a déclaré l’ambassadeur du Maroc en Guinée, Driss Isbayene.

Aye Condé 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
27 + 1 =