Conférence hebdomadaire des ministres : le ministre Bantama Sow parle des perspectives de son département

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow était face aux hommes de medias, ce lundi 8 avril 2019 pour parler des acquis de son Département.

Avant de parler des acquis et des perspectives de son département, le ministre Sanoussy Bantama Sow a tenu à faire un bref rappel de l’état des lieux de son secteur avant l’avènement de la troisième République.

Le ministre a rappelé quelques objectifs que son département compte réaliser. Il s’agit notamment de «  Promouvoir le sport et la culture comme facteur de paix, de cohésion sociale et d’unité nationale, Promouvoir la culture et le sport comme facteur de création d’emplois et de richesse, Favoriser la pratique sportive de haut niveau et Assurer une représentation honorable du pays aux compétitions internationales, Développer les infrastructures culturelles et sportives, Promouvoir la coopération sous régionale, régionale et internationale ».

Parlant des acquis, Bantama Sow cite : « L’émergence d’un secteur privé et associatif des sports et de la culture est aujourd’hui une réalité. Il faut dire que la 3ème République a réussi à accélérer de façon  significative le développement des secteurs des sports et de la culture à travers le renforcement des capacités institutionnelle  et structurelle ».

En ce qui concerne le football, qui est le sport roi, Bantama Sow précise : « Il faut noter que l’environnement s’est suffisamment assaini ces dernières années avec la création de deux ligues dont l’une professionnelle et l’autre amateur ».

Du domaine  de la culture et du patrimoine historique, le ministre a fait savoir que d’importantes réformes structurelles et institutionnelles visant à améliorer le fonctionnement des services de développement ont été opérées et ont permis d’obtenir les résultats dont entre autres : l’élaboration et la validation d’une politique culturelle à travers 5 ateliers régionaux participatifs, la promulgation de la loi L063 sur la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel national ».

 « Le budget du ministère est passé de 0,47 % du BND en 2012 à 0,97 en 2018. La projection en 2020 est estimée à 1 % », a-t-il fait remarquer.

Aye Condé

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
15 + 17 =