Conakry abrite le 8ème congrès International de la femme africaine et de la diaspora

Ouverture le lundi 27 novembre 2017, dans la capitale guinéenne, du 8ème congrès international de la femme africaine et de la diaspora sous le thème: « Développement durable-Innovation-Coopération Sud-Sud’’. C’est le président de la République, Pr Alpha Condé qui a présidé l’ouverture des travaux.

Ce congrès qui se tient pour la première fois à Conakry, réuni plus de 150 participantes avec des partenaires techniques.  Durant ces 5 jours de travaux, ces femmes vont débattre de tous les sujets concourants à l’épanouissement de la femme et au développement du commerce et les Etats-Unis.

Dans son discours de circonstance, Madame Bangoura Maimouna Yombouno, coordinatrice nationale d’Africa Femmes Performantes Guinée, a indiqué que ce présent congrès  se veut ainsi un forum de toutes les opportunités qui vise à promouvoir et développer entrepreneuriat et le leadership des femmes d’Afrique et de la diaspora, de valoriser la recherche partenariale auprès des institutions nationales et internationales, créer le maximum de rencontres, de rendez-vous d’affaires et d’échanges entre les femmes et les partenaires au développement.

Elle précise que « ce rendez-vous favorable à la promotion féminine vient conforter les actions gouvernementales vaillamment menées sous la conduite éclairée du président de la République, le Pr Alpha Condé, qui accorde un intérêt particulier  à l’autonomisation des femmes et des jeunes d’Afrique ».

Pour Mariam Sylla, Ministre de l’action sociale,  de la promotion féminine et de l’enfance, ce congrès lui offre l’opportunité de mettre en lumière sur quelques axes de la contribution nationale aux engagements de l’Union Africaine en faveur de la destinée de la femme Africaine.

« En plus des séances de formations, de l’exposition des produits issus des différentes filières de nos concitoyens et concitoyennes, le démarrage d’un projet pilote au cours du présent congrès fera de notre pays, le laboratoire pour l’exportation des produits…. »

Prenant la parole à son tour, Mme Patricia Esther SEKE, présidente fondatrice d’Africa Femmes Performantes  est revenue sur les deux objectifs majeurs de ce 8ème congrès des femmes qui se tient  dans notre pays. Pour elles, ces objectifs sont l’exploitation optimale des opportunités offertes  par l’AGOA,  la mise en place effective et le fonctionnement d’une institution financière continentale exclusivement orientée dans le financement des projets des femmes.

Elle a ajouté ceci:« Le congrès de 2017 à servit de déclencheur pour  un épanouissement authentique de la femme africaine. Nous sommes prêtes à assumer nos responsabilités afin de laisser un avenir meilleur à nos enfants ».

Dans son discours d’ouverture officiel du congrès, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé  a affirmé sa volonté d’accompagner les femmes guinéennes dans la création de leur banque et faire en sorte que le savoir faire des femmes africaines puissent trouver leur récompense dans l’AGOA.

«  Donc, vous pouvez compter sur nous, car j’ai dédié mon mandat aux femmes et aux jeunes.. », promet le président Condé.

                                                                                                                      Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
5 × 18 =