Colonel Mamady DOUMBOUYA cet homme étonne

Cet homme que le peuple de Guinée a découvert au cours d’un imposant défilé militaire le 2 octobre 2018, continue
d’étonner à travers les actes qu’il pose depuis qu’il est arrivé à la tête du CNRD. Jamais transition en Guinée n’a été aussi attentive aux problèmes qui assaillent le peuple. 

Au-delà du militaire en treillis, il est aussi un homme qui a un cœur qui palpite et qui s’émeut devant les réalités de sa société. Son rêve est de faire de sa Guinée natale un havre de paix, un pays dans lequel aucun citoyen n’aura à subir l’injustice, l’arbitraire et l’exclusion.

C’est pourquoi dès les premières heures du CNRD il a autorisé la libération de tous les détenus politiques et des citoyens incarcérés pour délit d’opinion. Dans ces propos de prise de pouvoir, il a défini l’attitude que doivent avoir désormais les guinéens vis à vis de leur nation, qui mérite d’être cajolée et non violée.

Pour joindre la parole à l’acte,
il programmera les concertations nationales au cours desquelles
toutes les composantes évoqueront leurs difficultés et leurs attentes. Avant lui aucune transition connue dans ce pays n’a eu une telle démarche.

Cequi témoigne de son sens aigu de responsabilité et de sa farouche volonté de redorer le blason terni du peuple de Guinée.

Au-delà des mesures prises pour la réouverture progressive des frontières avec les pays voisins, le Colonel Mamady DOUMBOUYA s’est illustré sur un autre champ celui du devoir de mémoire.

En se rendant au mausolée de Moussaya et de la grande mosquée Fayçal pour se recueillir sur les tombes des anciens présidents feu Ahmed Sékou Touré et Général Lansana Conté, il montrait ainsi au peuple son degré d’humanisme et d’humilité.

Cet acte hautement symbolique a eu un effet sur les populations sorties spontanément pour l’accueillir et être témoin de l’événement.

Dans la même lancée, il s’est également rendu au cimetière de Bambeto pour se recueillir devant les tombes des jeunes guinéens fauchés par la mort lors des manifestations politiques.

En reconnaissant et assumant les responsabilités de l’Etat qui est une
continuité, il délivre en même temps à travers cet acte, un message à l’endroit du peuple pour éviter à l’avenir de tels événements malheureux.

Aucune vie humaine ne doit désormais être ôtée pour des raisons politiques. Le guinéen doit apprendre à manifester pacifiquement et à faire autrement la contestation.

Famany Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
21 − 11 =