Au Bénin, Patrice Talon assume l’impossibilité d’un confinement général

La majorité des Béninois n’a « pas les moyens » de supporter un confinement général de longue durée. C’est la conviction du président Patrice Talon, qui s’est expliqué dimanche à la télévision pour justifier son choix de ne pas recourir à cette mesure face au coronavirus.

Tous ne sont pas égaux face au confinement. C’est en substance, ce qu’a voulu démontré le président béninois lors d’une intervention sur la télévision nationale, dimanche soir.

« Contrairement aux citoyens des pays développés d’Amérique, d’Europe et d’Asie, la grande majorité des Béninois ont un revenu non salarial. Combien de personnes au Bénin ont un salaire mensuel et qui peuvent attendre deux, trois ou quatre semaines même sans travailler et vivre des revenus du mois ? […] Comment peut-on, dans un tel contexte où la plupart de nos concitoyens donnent la popote avec les revenus de la veille, décréter sans préavis, un confinement général de longue durée ? », s’est-il interrogé, non sans reconnaître toutefois que « la situation est vraiment grave et le risque grand ».

Avec J.A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
16 + 9 =