(OPINION) RECYCLAGE DES CADRES: «A VOULOIR OTER DU FOYER TOUS LES BOIS QUI FUMENT, IL RISQUE DE S’ETEINDRE»

L’homme est de nature complexe et difficile à saisir, chaque individu s’affiche en fonction de son caractère et de  sa personnalité.

Mais le défaut le plus grave qui puisse être est celui de vouloir bâtir son bonheur sur le malheur des autres.

La vérité est que le jugement humain est le plus souvent truffé de subjectivité, la raison s’en efface pour laisser place au cœur. Feu Ahmed Sékou Touré disait : « la valeur d’un homme se mesure par son taux d’efficacité sociale ».

Chaque homme a le droit de donner un sens à son existence en posant des actes d’intérêt public ou en se rendant fidèle à sa conviction.

Malick Sankhon n’est pas un déma
gogue, il est plutôt un patriote car durant tout ce temps passé à la Caisse il n’a posé que des actes en faveur de sa patrie.

Cette installation est devenue aujourd’hui une fierté nationale et même sous régionale.

Combien de malades ont eu la chance d’être exemptés d’un voyage sur le Maroc ou la Tunisie pour des analyses et des diagnostics ? Que dire des cinq nominations à l’internationale à cause de cet immense travail de modernisation et de rentabilité de cette Caisse Nationale.

Ces actes posés militent largement en sa faveur, il n’a pas besoin de faire quoi que ce soit pour se faire plaire aux nou
velles autorités.

Le CNRD n’est pas composé d’hommes vindicatifs et ils l’ont fait savoir en disant qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières.

C’est regrettable de voir certaines
personnes proférer des propos
irrévérencieux à l’encontre de celui dont les réalisations sont aujourd’hui un véritable joyau pour le monde médical guinéen.

Quand des hommes engagés se battent pour apporter des innovations technologiques dans leur pays, ils méritent d’être respectés, félicités et encouragés au lieu de s’acharner contre eux.

Malick Sankhon est un guinéen convaincu qui a toujours ce souci du bien-être de sa patrie. Il a fait et peut encore faire davantage pour le rayonnement du secteur qu’il a révolutionné.

Ceux qui veulent le nuire sont certainement des marionnettes ou des égoïstes auxquels cette réussite fait mal. Si depuis 2011 il n’avait rien fait pour améliorer le sort des pensionnés et soulager l’angoisse des malades, il n’aurait pas eu raison d’occuper ce poste. Mais la grandeur de son âme l’a poussé à réellement donner à son service le rayonnement international dont il mérite aujourd’hui.

Malick Sankhon est loin de ce que vous pensez de lui, c’est seulement vous qui vous laisser manipulés par des gens qui n’ont pas le courage de défendre de prouver ce qu’ils vous demandent d’écrire.

africaguinee.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.