Syli National de Guinée : Paul Put boude un attaquant prolifique

A quelques jours du match capital du Syli National de Guinée, face à la Côte d’Ivoire, au compte de l’avant dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, notre rédaction fait un focus sur un des purs produits du football guinéen. Il s’agit bien de Moustapha Kouyaté. Cet attaquant évoluant actuellement en Asie est souvent boudé par le sélectionneur national pour s’être exporté dans un championnat moins médiatisé.

Pourtant avant de quitter le pays, il avait su montrer tout son talent aux amoureux du cuir rond, en étant d’ailleurs meilleur buteur du championnat local en 2011 avec le Félo Star de Labé.

Paradoxalement, malgré son talent de buteur et le manque d’attaquant de pointe dont souffre le Syli depuis des lustres, Kouyaté n’a été convoqué en sélection nationale que par deux  fois par l’ancien coach du Syli, Kanfory Lappé Bangoura, sans y jouer une seconde.

Alors, Moustapha Kouyate ne mérite-t-il pas une nouvelle convocation ?

Toutefois, avant de répondre à cette question, faisons un focus sur son parcours jonché de performance et qui semble être très intéressant.

En effet, Moustapha Kouyaté est un avant-centre, un véritable renard de surface qui évolue actuellement dans le championnat Oman en première division, où il fait un début de saison stratosphérique, avec 7 buts inscrits en 11 matchs joués, pour 4 passes décisives.

Mais avant d’arriver à ce niveau d’où vient-il ?

Cependant pour mieux connaitre qui est ce joueur, faisons un retour sur son passé en Guinée, où il a marqué le championnat local par son empreinte à travers son efficacité hors du commun devant les buts adverses. D’ailleurs c’est grâce à son talent de buteur insatiable et incontestable qu’il a glané des trophées individuels et collectifs avec ses clubs respectifs.

C’est au Felo Star de Labé que le jeune Kouyaté a fait ses débuts professionnels. Cette première aventure lui a permis d’exploser devant le public sportif guinéen, où il a joué de 2007 à 2012. Ainsi grâce à ses buts décisifs, Moustapha a grandement contribué aux succès glorieux du club de Labe, finissant donc en 2011 comme meilleur buteur de la ligue 1 avec 14 buts inscrits. Dont trois titres de champions de Guinée d’affilé (2007-2008, 2008-2009, 2009-2010). À cela s’ajoute aussi des performances remarquables en ligue des champions africaines où le club a atteint pour la première fois de son histoire les phases de groupe de la plus belle des compétitions en club.

Après de loyaux  services, l’attaquant guinéen, âgé seulement de 24 ans, va débarquer au Maroc pour s’engager avec Fus de Rabat, en première division marocaine.

Après un passage éclair au royaume chérifien Moustapha rentre au bercail. Cette fois ci pour déposer ses valises dans l’un des clubs phares du championnat guinéen l’AS Kaloum dont la contribution remarquable au front de l’attaque a permis à l’ASK d’être champion de Guinée en 2015 après plusieurs années de disette face à son éternel rival Horoya AC.

Cependant, malgré ce succès, Kouyaté tente une nouvelle aventure à l’étranger. Il signe ainsi en première division gabonaise à l’US Butaim et se fait remarquer en inscrivant 13 buts dès sa première saison. Au terme d’une saison aboutie, le buteur guinéen sera convoité par plusieurs clubs du pays. Alors, Moustapha décide de signer à Akanda FC, où il sera co-meilleur buteur du championnat avec 16 réalisations lors de la saison 2016-2017. Avec ces performances régulières et sa capacité  s’adapter à chaque environnement, les performances de l’international guinéen dépassent les frontières gabonaises et vont jusqu’en Asie.

Après plusieurs négociations, il s’engage en 2017 avec Muscat, un club évoluant en D1 du championnat Oman, où il fait désormais le bonheur des supporters du club. Lors de sa première saison, comme c’est le cas souvent, il réussit à mettre tout le monde d’accord sur son talent de buteur, en étant le deuxième meilleur buteur du championnat avec 15 réalisations. Malgré tout, le talent du joueur semble être négligé dans son pays.

Certes Moustapha Kouyaté ne joue pas dans un championnat très médiatisé, mais son parcours si atypique, prouve qu’il est un joueur qui connait bien le football africain et qu’il est capable de renverser la situation à chaque occasion.

Par ailleurs, avec la non-convocation de l’attaquant José Martinez Kanté, face à la Côte d’Ivoire, pour cause de cumule de cartons, Kouyaté aurait pu être sélectionné pour pallier cette absence et apporter son efficacité à l’équipe, car il est au meilleur de sa forme avec des statistiques qui plaide à son faveur.

Cependant, il est nécessaire de remarquer que le niveau d’un championnat ne juge pas forcément la forme d’un joueur. Tout dépend de son talent. Le Brésil reconnu comme étant une grande nation de football et détenteur de cinq coupes du monde, a dans son effectif des joueurs évoluant dans des championnats en Asie. Alors la balle est dans le camp du sélectionneur national, Paul Put, la décision l’appartient de prendre qui il veut, mais le public n’attend qu’une seule chose le résultat.

Malgré cela la tâche de l’entraineur ne peut être facile qu’avec des joueurs aussi talentueux à la carrure de Moustapha Kouyaté, qui n’a rien à prouver au public guinéen qui l’a vu grandir.

Bah Ibrahima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
27 × 23 =