Situation socio-politique:la société civile guinéenne appelle à la retenue et au dialogue

Les différentes plateformes de la société civile guinéenne (le CNOSCG, la PCUD, la CANEG, l’OGDH, la COFFIG-DCPD, le REFMAP, le BALAI CITOYEN, l’OCDR) en collaboration avec des institutions nationales et internationales se sont réunies durant 2 pour discuter sur  la situation socio-politique et éducative de la Guinée.

La société civile guinéenne a appelé donc le samedi 24 février 2018 à l’apaisement et au dialogue autour des valeurs de paix et de la justice sociale, dans un élan d’inclusivité. La société civile a cependant décidé de s’impliquer activement dans la recherche de solutions durables de sortie crise.

A cet effet, elle informe l’opinion nationale et internationale de sa décision de publier deux (2) déclarations au plus tard le lundi 26 février 2018, dans lesquelles elle donnera sa position selon elle sans complaisance sur le contentieux électoral et la crise syndicale.

Les deux (2) déclarations que compte faire la société civile dans les jours qui suivent appellent à la retenue, au sens du devoir patriotique et à la responsabilité citoyenne de tous les acteurs politiques, syndicaux et les autres forces vives de la Nation et les exhorte à sursoir à toutes manifestions afin de donner la chance à la médiation

Aboubacar Ben Soumah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
12 + 10 =