Siguiri : violents affrontements entre maliens et guinéens à Kourémalé

Des jets de pierres, des maisons et véhicules incendiés, des cas de blessures et de morts, sont entre autres le bilan provisoire des affrontements qui ont eu lieu le dimanche 6 mai 2018 entre des guinéens et maliens à Kouremalé  (Frontière guinéo-malienne) située à 79 km de la ville minière de Siguiri.

 Selon nos sources et habitants de cette localité, la cause de cet affrontement violent est due à un groupe de personnes qui célébrait une cérémonie de mariage et qui est venu du côté malien sur des motos en cortège et voulant entrer avec force sur le territoire guinéen.

Au niveau du barrage frontalier de Kourémalé, et suite à l’alerte sécuritaire donnée aux militaires guinéens à la frontière, le cortège venant du Mali a été blogué.

Un  habitant de Kourémalé, Sekou Diallo témoigne  en disant que depuis 48 heures, les militaires guinéens ont reçu l’ordre de maintenir l’alerte car il y a un violent affrontement à Bamako dont nous ignorons la cause.

A signaler que dans la nuit du dimanche 6 mai, il y a eu un calme précaire suite à l’intervention des renforts. Toutefois, ce lundi matin, les échanges de tirs ont repris de manière tendue, nous affirme Morciré Soumah, un  habitant de Kourémalé qui ajoute que « Ce conflit frontalier risque de prendre une autre tournure si les autorités des deux (2) Etats, ne prennent pas des mesures adéquates pour mettre fin à cet affrontement ».

A noter que ce conflit frontalier dont la source provient de témoins oculaires, mérite une intervention rapide  des autorités de part et d’autre pour éviter toute aggravation éventuelle.

 

                                                                                              Aboubacar Ben Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
7 + 3 =