Salon d’emploi et de l’entrepreneuriat guinéens à Paris les 27 et 28 avril, Talent Guinée 2018

Bientôt la troisième édition du salon entrepreneuriat guinéen à Paris les 27 et 28 avril prochain dénommé Talent Guinée 2018 de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE).

A cette occasion, l’agence a animé ce jeudi 12 avril une conférence de presse pour parler des tenants et  aboutissants de cet évènement qui est une initiative de l’association des jeunes guinéens de France (AJGF).

L’objectif est entre autres de créer les conditions favorables pour la recherche d’emploi des jeunes diplômés, créer une dynamique d’adéquation entre la formation à l’employabilité des jeunes et les besoins réels du marché de l’emploi, mettre les diplômés en situation d’opportunités formelles dans des secteurs à forte croissance présentant un déficit urgent de compétences, inciter la création d’emploi et d’opportunités sur toute l’étendue du territoire guinéen, créer et impulser une plate-forme unique relative aux possibilités d’emploi et maximiser les choix pour les jeunes et les employeurs.

<< Le salon de l’emploi est une initiative de l’association des jeunes guinéens de France. L’Etat guinéen dans le cadre de sa politique accompagne l’ensemble des initiatives qui vont vers l’insertion et l’accompagnement de nos compatriotes partout où ils se trouvent à travers le monde >> souligne Sekouba Mara directeur général de l’AGUIPE.

En ce qui concerne cette troisième édition du salon de Paris, Mohamed Bérété sécretaire général de l’AJGF, précise que,

<< Nous avons comme objectif aujourd’hui de renforcer la solidarité entre les jeunes guinéens de France et aussi de permettre à cette diaspora-là de s’impliquer dans le développement socio-économique de la Guinée. Alors, aujourd’hui au terme de ce projet nous sommes près de 400.000€ d’investissement dont la plupart ici en Guinée. Le salon de l’emploi est un salon qui aura sa troisième édition cette année, c’est une plate-forme si vous voulez, qui va réunir 3 acteurs, dans un premier temps des chercheurs d’emploi des jeunes diplômés ou en tout cas des travailleurs qui souhaitent retourner en Guinée, dans un second temps, des entreprises qui souhaitent renforcer leurs potentiels pour récruter des compétences et en troisième position des entrepreneurs, des jeunes qui veulent via le volet entreprenariat rentrer en Guinée et de créer de l’emploi et s’impliquer dans le développement de la Guinée. Cette année on s’attend à avoir beaucoup plus de grandeur en mettant l’accent sur l’emploi et l’entrenariat en favorisant plus d’ouverture. La nouveauté de cette année, on va permettre non seulement aux jeunes guinéens de la diaspora mais aussi aux nationalités qui désirent entrer en Guinée pour travailler à travers ce salon entrer en contact avec les entreprises ici en Guinée pour essayer de voir s’ils peuvent trouver de l’emploi >> dit-il.

Cette troisième (3ème) édition du salon d’emploi et entrepreneuriat guinéen engendrant tous ses projets de co-développement seront financés à hauteur de près de 400.000€.

Aboubacar Ben Soumah

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
10 + 20 =