Retrait des cartes d’électeurs : le taux d’affluence toujours faible !

A quelques jours du scrutin des communales prévu le 4 février 2018, les commissions de distribution des cartes d’électeurs enregistrent toujours un faible taux au niveau des retraits des cartes d’électeurs, a constaté notre reporter.

C’est le cas de la commune de Kaloum précisément au quartier Sandervalia où on a constaté mercredi  31 Janvier 2018 à notre arrivé sur les lieux qu’il n’y avait que deux personnes qui étaient venus retirer leurs cartes d’électeurs pour accomplir leur devoir civique.

Interrogé sur cette faible affluence, le vice-président de cette commission,  Diaby Issiaga nous a expliqué les problèmes liés au retrait des cartes : «  Actuellement, il y a peu d’engouement dans le retrait des cartes d’électeurs, contrairement au début de l’opération. Et l’un des problèmes rencontrés est le fait que certains habitants ont migré vers la banlieue.  Il ya aussi le fait que les citoyens accordent peu d’intérêt à ces élections, raison pour laquelle, ils ne viennent pas chercher leurs cartes. Et nous avons changé de méthode, quand un membre d’une famille vient récupérer sa carte nous lui remettons les cartes des autres membres ».

Sur la question de savoir si cela est recommandé de remettre la carte d’électeur d’un citoyen à un autre, M. Diaby nous a fait comprendre que cela est vérifié avant de le faire parce qu’il avait reçu 6000 cartes et que cela a fait plus de 5 jours de distribution, les gens ne venaient pratiquement pas. Il était question pour eux d’informer dans les mosquées et un peu partout pour que les gens viennent chercher leurs cartes d’électeurs.

« Donc, désormais on s’est dit que lorsque quelqu’un vient chercher sa cartebet qu’il voit les cartes de certains membres de sa famille, on est tenu obligé de lui donner tout. Et à la date d’aujourd’hui, il reste toujours 900 cartes avec nous et pourtant les élections sont presque arrivées », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, un  citoyen rencontré sur place dit n’avoir pas retrouvé sa carte, il se dit frustré et condamne les distributeurs des cartes d’électeurs.

Ce dernier estime que cette commission de distribution des cartes ne devrait pas remettre les cartes d’électeurs  des gens à d’autres personnes.

« Je n’ai toujours pas vu ma carte, pourtant ils disent l’avoir remis à un membre de ma famille donc, qu’ils arrêtent avec ce système-là », a-t-il condamné.

Il faut souligner que le constat est le même dans plusieurs autres lieux de distribution des cartes d’électeurs de la capitale et même à l’intérieur du pays selon nos sources d’informations.

                                                                                                                   Ibra BARRY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
10 ⁄ 2 =