Ratoma : opération de déguerpissement en vue à Dar-es-Salam

Une campagne de déguerpissement des occupants des alentours de la décharge de Dar-es-Salam  à la suite de son éboulement dans la commune de Ratoma, va être bientôt lancée. C’est une décision du président de la république Alpha Condé,  après  un douloureux drame enregistré  le mardi 22 août dernier dans cette localité faisant au moins plus d’une dizaine de morts, de nombreux  blessés et des dégâts matériels importants.

‘’Je présente mes condoléances aux familles éplorées, nous allons voir comment leur  porter secours. Mais il est extrêmement important qu’on mette de l’ordre dans l’habitat à Conakry. On ne  peut pas se permettre qu’il  y ait  des maisons situées dans des endroits à  hauts risques à Conakry. Donc après la saison des pluies,  on va prendre des dispositions au niveau du gouvernement pour éviter des catastrophes’’  a-t-il affirmé à son arrivé sur les lieux du drame accompagné  du ministre de la sécurité et du gouverneur de la ville de Conakry.

Le gouverneur de la ville de Conakry  Maturin Bangoura, a rejeté les responsabilités de cet incident sur la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Conakry dans la nuit du lundi au mardi 21 et 22 août dernier et sur  l’occupation  anarchique  des lieux.

‘’ On a été surprit ce matin  d’être informé par les services de sécurités et le maire de Ratoma suite à la grande pluie qui s’est abattue, qu’il y a un éboulement au niveau de la décharge. Et, comme vous l’avez constaté sur le terrain, au niveau de la  décharge, elle est complètement entouré par des habitations, et s’il y a des fortes pluies, forcement il faut qu’il y ait des éboulements’’ a-t-il déclaré.

Rappelons que la décharge de Dar-es-Salam est la plus ancienne de la capitale, âgée de plus de 40 ans. La décharge est complètement entourée par des habitations, à l’instar d’autres décharges.

Emmanuel Aziz Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 × 14 =