Racisme: Uncle Ben’s, Pepsi… Quand les marques changent leurs emballages jugés racistes

Dans la foulée des contestations qui ont suivi la mort de George Floyd, plusieurs géants de l’industrie annoncent changer leur marketing et retirer de leurs produits images et expressions véhiculant des stéréotypes racistes.

Jusqu’où l’affaire George Floyd fera-t-elle bouger les lignes ? Plus d’un mois après la mort de cet Afro-Américain asphyxié sous le poids d’un policier blanc, à Minneapolis (Minnesota), les manifestations au nom du mouvement Black Lives Matter se poursuivent aux États-Unis et partout dans le monde, avec leur lot d’interrogations. Après les polémiques autour du déboulonnement des statues de certaines figures du colonialisme, le débat s’invite désormais dans nos assiettes.

La marque Quaker Oats, qui depuis des années essuie des critiques à cause du visuel de ses boîtes de pancakes et de ses bouteilles de sirop d’érable, a tranché. Le 17 juin, la filiale du groupe PepsiCo a finalement décidé de renoncer au nom de Aunt Jemima (Tante Jemima) et à son effigie. Avec son large sourire, cette femme noire promettait de « beaux jours » aux familles blanches américaines depuis 131 ans.

Avec J.A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
22 ⁄ 11 =