Produits inconnus et malsains sur le marché : l ’UDCG appelle la population à plus de vigilance

Une ONG de la place a constaté que le marché guinéen est inondé de produits inconnus et dangereux pour la santé de l’homme. Malgré l’existence d’un bureau de service de contrôle de qualité certains aliments sont en vente à ciel ouvert à Conakry. Aucune espèce de disposition n’est prise contre les vendeurs de ces produits qui se livrent à ce genre de pratique dans notre pays.

Selon des spécialistes en la matière,  90% des maladies mortelles sont dû à la mal nutrition, ce constat s’est avéré car lorsqu’ on fait une étude généralisée de nos marchés, les 80% des produits sont inappropriés à la consommation et ne répondent pas à la norme internationale.

Au regard donc de cet état de fait, l’Union pour la Défense des Consommateurs de Guinée (UDCG) s’engage à assurer une consommation saine à la population.

L’objectif à terme est de débarrasser les marchés de tous les produits malsains à la consommation.  Pour ce faire, le président de l’UDCG,  M’Bany Sidibé invite la population à plus de vigilance en cette période d’approche de fin d’année :

« Nous sommes à un mois et quelques jours de la fin de l’année 2017, c’est l’occasion  propice pour nous de lancer un appel fort à tous les consommateurs guinéens des produits. De beaucoup faire attention en cette période quand à la consommation des produits,  que ça soit les boites de conserves, les bonbons ou encore toutes les denrées alimentaires qu’ils consomment au quotidien. IL n’est secret pour personne que beaucoup de produits en fin d’année vont s’expirer, et c’est l’occasion pour certains commerçants véreux, certains industriels véreux de faire sortir leurs produits et de les revendre à bas prix, nous en tant que organisation de défense des droits des consommateurs, nous avons l’obligation de demander à tous les consommateurs d’être vigilants, chaque produit qu’ils doivent consommer en cette période de regarder les dates de fabrication et d’expiration, tous les produits dont ils ne connaissent pas la provenance de ressaisir de consommer. Aujourd’hui notre marché est inondé des produits dont les consommateurs n’ont pas suffisamment d’informations, la santé du consommateur se trouve dans sa main : on ne force jamais un consommateur a payé un produit par ce que la vente est libre, donc je demande aux consommateurs de ne pas passer par leur propre revenu s’empoisonné. C’est l’occasion pour nous d’appeler la conscience individuelle et collective des autorités à tous les niveaux de prendre des dispositions contre ce phénomène dévastateur qui tue nos marchés »,  souligné M.Sidibé

Pour atteindre son objectif, l’union pour la défense des consommateurs de Guinée sollicite l’implication du service de contrôle de qualité des produits en Guinée afin de sauvegarder la vie de la population.

                                                                                                                                         Aboubacar Ben Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
36 ⁄ 18 =