Passation de service à Guéckedou : le nouveau préfet promet de refaire la lecture du contrat d’aménagement et de construction des voiries urbaines

Le nouveau préfet de Guéckedou a officiellement pris fonction ce lundi 25 septembre. La passation de service entre le préfet sortant Mohamed 5 Keita et l’entrant  Louis Fagbon Mara a eu lieu dans la salle de conférence de la préfecture.

Joint au téléphone par notre rédaction,  le nouveau  préfet  a décliné les axes prioritaires pour le développement de cette préfecture.

 «  Je m’efforcerai  avec l’aide du chef de l’Etat de refaire la lecture du contrat d’aménagement  et de construction des voiries urbaines. J’entends revoir le contrat  par rapport au linéaire accordé à notre ville, à la consistance du financement et par rapport  à l’organe d’exécution. Je fonde  pour le moment  des réserves  sur la capacité technique et les compétences de l’entreprise en charge des travaux.  Quant à la nationale n°16 qui relie Guéckedou  à Nongoa  jusqu’au fleuve, j’en  fais mon affaire. Elle demeure une route  nationale,  voire internationale au même titre que  toutes les autres routes. Je compte  la faire inscrire au titre des travaux d’urgence pour lesquels le gouvernement  a délégué un budget spécial au compte  du ministère des travaux publics. J’essayerai par la suite, de faire accélérer le projet d’aménagement  et de construction  de ladite route, dans le cadre de relance du corridor Liberia-sierra Leone….. », promet M. M. Fagbon Mara 

Pour le rétablissement de la paix entre les fils de Guéckedou, le nouveau préfet  les a  invité  à se donner les mains en ces termes : «  je viens auprès de vous solliciter  la paix, la quiétude  et la transparence  pour réussir le développement de Gueckedou. Je suis certes d’une  sensibilité   politique mais mes charges  du moment,  me mettent  au-dessus  de tous  les courants politiques  pour permettre  le bon exercice de ma mission ».

Mohamed Y

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
10 + 22 =