Ouverture à Conakry de la 9ème réunion conjointe annuelle des correspondants nationaux des Bureaux de douane de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

La 9ème  réunion conjointe annuelle des correspondants nationaux  des Bureaux  Régionaux   de Liaison chargés du Renseignement pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (BRLR-AOC )  des 23 administrations de la région  OMD/ AOC sous le thème « La place du renseignement dans la sécurité de la région OMD/ AOC, s’est ouverte ce mercredi 7 novembre 2018 dans la capitale guinéenne.

La réunion a été placée sous la présidence du Directeur Général de la douane guinéenne, Toumany Sangaré.

 Cette réunion  de deux jours qui se tient à Conakry  constitue un moment privilégié dans la vie des BRLR  car elle permet d’une part , de discuter des grands dossiers de coopération relatifs au renseignement douanier, notamment dans le domaine de la fraude commerciale, du trafic de drogues , de la contrebande  des devises, du blanchiment d’argent, de la contrefaçon , de la sécurité et , d’autre part, elle permet de raffermir les liens existants entre les différents correspondants nationaux.

Quant aux travaux proprement dits,  ils porteront entre autres sur : l’examen du niveau d’approbation à l’échelon régional des instruments de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) dédiés à la lutte contre la fraude, les résultats obtenus par chaque administration, le développement des nouveaux outils de coopération régionale et autres sujets d’actualités.

Dans son discours d’orientation, le responsable du BRLR-AO, Samba Thiam a mis un accent particulier sur le  thème  de cette année. Selon lui, «  Cette thématique nous permettra  au cours de cette réunion de se pencher  sur les voies et moyens pour une implication plus prononcée   des correspondants nationaux dans le dispositif de lutte contre l’insécurité, eu égard au fait que  le continent africain est actuellement «  agressé » par des fléaux multiformes et diversifiés relatifs notamment au grand banditisme, au trafic de drogue, aux faux médicaments et à la circulation illégale des armes ».

Pour sa part, en ouvrant la séance, le Directeur Général des douanes guinéennes le général Toumany Sangaré a rappelé aux participants que parmi les multiples défis qui interpellent leurs administrations sont la lutte contre le terrorisme  et son financement, la criminalité transfrontalière, la drogue, la gestion du risque et le renseignement qui occupe une place prépondérante.

«  Si ce n’est d’ailleurs la source principale de tout succès en matière de lutte contre la fraude sous toutes ses formes, j’ose croire que cette rencontre vous permettra de passer en revue toutes ces questions et de formuler des recommandations pertinentes », a conclu le général Sangaré.

                                                             Mohamed Y

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
16 − 9 =