Négociations SLECG – Gouvernement : Elie Kamano demande la satisfaction des revendications des enseignants

Cela fait près d’un mois maintenant que le système éducatif guinéen est paralysé par une crise sans précédent. Inquiet donc de cette situation, le reggae man guinéen et activiste panafricain, Elie Kamano a donné son point de vue sur cette crise qui perdure. C’était au cours d’une émission radiophonique d’une station de la place où il a été invité le jeudi 1 mars 2018.

 «  Par rapport à la grève des enseignants, un des membres du gouvernement m’avait appelé par rapport à ma publication sur facebook où je disais que ceci n’était qu’un avertissement. J’ai dit que si les enfants ne reprennent pas le chemin de l’école, on va prendre les rues. La dernière fois, en 2017 je l’avais fait et  certains ont dit que j’étais aller trop loin en demandant aux jeunes de descendre dans les rues, donc il faudrait parfois qu’on sache réellement pesé ses mots dans la société. Ce que moi, je demanderais au gouvernement, c’est d’accepter les propositions du Secrétaire Général du SLECG, Aboubacar Soumah… », a-t-il affirmé.

                                                                                                   Aboubacar Ben Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
16 × 27 =