MSCPH: l’Honorable Bah Fischer reçu par le ministre Bantama Sow

L’honorable Alpha Souleymane Bah Fischer a été reçu en audience le vendredi 13 octobre dernier par le tout nouveau Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique (MSCPH), Bantama Sow.

En sa qualité de député guinéen, mais aussi de la CEDEAO, Bah Fischer était venu expliquer au Ministre Bantama, les nombreuses opportunités à saisir au niveau du parlement de la CEDEAO.

« Vu ma position au niveau du parlement de la CEDEAO où la Guinée a obtenu une commission sur les 15 commissions, j’ai été élu par les députés, Président de la Commission du Travail pour l’Emploi de la Jeunesse des Sports et de la Culture des 15 pays de la CEDEAO. En tant que guinéen, je me dois de venir vers le département en charge de ces secteurs pour échanger avec vous, afin de vous apporter cette information. Ensuite, pour que votre département puisse bénéficier des fonds qui existent au niveau de la CEDEAO, dans le domaine de la promotion des sports, de la culture et de la jeunesse », a t-il indiqué.

Par la même occasion, l’Honorable Bah a ensuite affirmé qu’au delà de toutes ces opportunités à s’offrir, qu’il a sous la main un projet très important s’inscrivant dans le cadre de la lutte contre l’immigration.

« Par rapport à ma position, je suis en train de piloter le projet sur la lutte contre l’Immigration. Puisque la couche qui immigre de plus, est la jeunesse et donc, il ya une corrélation entre jeunesse et sport au niveau de l’Union Européenne et au niveau du fonds fiduciaire africains. Ils ont mis un fonds pour la lutte contre l’immigration et ce fonds peut financer le sport », a t-il expliqué.

Par ailleurs, Bah Fischer a fait savoir que les européens prennent beaucoup de mesures pour lutter contre l’immigration, mais qu’ils échouent le plus souvent, pour la simple raison qu’ils investissent peu dans les domaines où il fallait. Notamment, les sports et la culture qui peuvent créer beaucoup d’emplois et d’activités.

A cet effet, l’Honorable a suggéré aux autorités en charge de ces secteurs, d’initier des projets, voter pour le développement du sport dans les régions, dans les villages, en construisant des halls de sports et surtout, valoriser des sports traditionnels. De passage, il a pris en exemple, le Sénégal et le Kenya où respectivement, la  »Lutte Traditionnelle » et  »l’Athlétisme » ont pris un essor et créé de nombreux emplois directs et indirects pour les jeunes.

Par ailleurs, la relance de la coupe Cabral et le sport scolaire ont été également évoqués par l’Honorable. Tout cela, en vue de bénéficier du financement du Parlement de la CEDEAO.

Pour lui, ces fonds sont disponibles et d’autres pays en bénéficient déjà pour développer le sport en milieu scolaire. Pour quoi pas la Guinée? D’où l’objet de cette audience sollicitée par l’Honorable Bah Fischer auprès du ministre Bantama Sow.

« Mon rôle à moi serait d’appuyer vos projets que vous allez initier au niveau du commissaire de la CEDEAO. Puisque mon homologue au niveau de la commission, c’est le commissaire chargé du sport et de la culture. Moi je suis au niveau du parlement. C’est nous qui faisons le budget, qui l’adoptons. J’ai constaté qu’il y a des pays qui en bénéficient et la Guinée quant à elle, est quasiment inexistante », a t-il conclu.

 En réponse, le ministre Bantama Sow a tout d’abord, remercié l’Honorable Bah Fischer d’avoir partagé ces informations avec son département, avant d’avouer que la Guinée est quasi absente dans toutes les instituions internationales.

« C’est une fierté pour la Guinée de vous avoir au sein d’une commission du parlement de la CEDEAO. Et j’espère que nous allons profiter de votre présence dans cette institution pour voir quels sont les projets qu’on peut y défendre », a dit le Ministre.

Bantama Sow et ses cadres ont rassuré l’Honorable de sa relance effective du sport scolaire. Du coup, il a mis en branle ces cadres pour faire revivre ces activités sportives dans les établissements scolaires et universitaires.

Le ministre a profité de l’occasion pour annoncer que du 4 au 11 novembre prochain, son département fera de la Moyenne Guinée, la capitale du sport dont la lutte traditionnelle occupera une place importante à Labé.

Sita Camara pour Africa-Tribune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
23 + 23 =