Mobilisation devant l’ambassade de France à Conakry : société civile, amis,  tous réclament justice  pour Mamoudou Barry

Les organisations de la société civile,  amis et frères ont tenu ce vendredi 26 juillet 2019, un sit-in devant l’ambassade de France à Conakry pour réclamer justice contre l’assassinat de Mamoudou Barry enseignant chercheur  assassiné le 20 juillet à Rouen en France à l’âge de 31 ans.

Très mobilisés devant l’ambassade de France en Guinée, les manifestants scandaient les slogans  comme :«  justice pour Mamoudou Barry ! A bas le racisme !  Non à la violence ! Plus jamais ça et je suis Mamoudou Barry »

Le grand frère du défunt, Mamadou Mouctar Barry dit être satisfait de cette manifestation, qui selon lui  permettra de sauver d’autres vies : « Cette manifestation m’a fait plaisir parce que, c’est pour sauver nous qui sommes vivants maintenant. Mamoudou est parti mais pour nous sauver, c’est la seule manière de réclamer justice. Je remercie tout le monde, Mamoudou c’était l’espoir de notre famille et l’espoir de tout le peuple de Guinée, ce que j’ai vu aujourd’hui m’a vraiment mis à l’aise. Dans ce monde rien n’est éternel nous allons tous partir un jour, mais il y a la manière ».

Pour Gabriel Haba de la Société civile « Nous condamnons avec fermeté cette barbarie, qui en plus de son caractère extrêmement ignoble, viole les textes internationaux en matière de droit de l’homme. Nous prenons acte des efforts de la justice française, pour mettre hors d’état de nuire ce criminel racial et les exhortons d’aller jusqu’au bout de la procédure judiciaire déjà engagée sinon l’auteur de ce crime racial symboliserait pour tous les citoyens noirs vivants en occident une menace à la liberté d’opinion et une menace à la dignité africaine ».

Avant de précisé que « Face à cette situation, nous rappelons aux autorités françaises leur devoir au regard des textes internationaux, qui est d’assurer la protection de tous les citoyens étrangers vivants sur leur territoire. En conséquence, nous citoyens, organisations de la société civile amis et frères et sœurs de Mamoudou Barry lançons un appel pressant  au conseil de sécurité des Nations Unies de veiller au respect des dispositions de la déclaration universelle des droits de l’homme ».

A rappeler  que,  le corps de Mamadou Barry sera rapatrié la semaine prochaine.

 

                                                                         Aye Condé622 18 75 94

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
21 − 14 =