Microfinance : Ismaël Condé préside désormais le Conseil d’administration de l’APIM-G

 

Le nouveau président du Conseil d’administration de l’Association professionnelle des institutions de microfinance en Guinée (APIM-G), Ismaël Condé, a été récemment installé dans ses fonctions, à Conakry, en présence des membres dudit conseil ainsi que des représentants de ses partenaires et responsables de ses institutions membres.

Ce passage de témoin s’est déroulé entre, MM. Isamel Condé, Directeur général des Caisses d’épargne et de crédit Yètè-Mali et son prédécesseur, Lamarana Sadio Diallo, Directeur du Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB- Paris).

Souhaitant la bienvenue aux participants, le Secrétaire exécutif de l’APIM-G, Ahmadou Sow a rappelé le parcours de cette association, composée de 20 institutions de microfinance (IMF) : « En effet, l’APIM-G est une association professionnelle dont la reconnaissance est consacrée par un agrément du ministère de l’Intérieur depuis 1998 en tant qu’ONG d’une part, et en tant qu’acteur financier, par la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG). Elle a pour principaux objectifs : le raffermissement des relations entre les membres; la défense de leurs intérêts ; la promotion du secteur. Aussi, l’APIM-G, contribue au renforcement de capacités en faveur de ses membres ; joue le rôle d’interface entre ses membres et le pouvoir public (l’Etat) ainsi que les partenaires techniques et financiers ; diffuse et renforce les meilleures pratiques dans la profession ».

Au cours de son intervention, le président sortant du Conseil d’administration, Lamarana Sadio Diallo a tout d’abord : « remercié et félicité l’ensemble des responsables et travailleurs des IMF membres de l’APIM-G pour tous les efforts déployés afin que notre association soit ce qu’elle est aujourd’hui ». Par la suite, il a aussi tenu à « remercier et féliciter les partenaires de l’APIM-G dont le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Agence française de développement (AFD) et le Programme de Développement Social Durable (PDSD) ».

Pour lui, cette cérémonie de passation revêt deux significations symboliques : celle de rappeler quelques éléments du parcours de cette association ; et, « l’impérieux devoir » de soulever quelques défis qui attendent encore la corporation.

A ce titre, M. Diallo notera entre autres activités menées durant ces trois (3) dernières années dont l’organisation des réunions statutaires et institutionnelles ayant débouchées sur la prise de décisions importantes pour le fonctionnement de l’association ; la réalisation d’une campagne d’information et de sensibilisation afin d’amener les IMF membres installés ou en phase d’installation, d’y adhérer. Ceci a permis aux nouveaux membres de finaliser leur processus d’adhésion ; faisant d’eux des membres à part entière de l’association. Il s’agit par exemple de Wakili-SA, Sabou Guinée, Crédit Cash, etc.

Aussi, il soulignera l’organisation des ateliers d’échanges portant sur le bilan des acitivités et les perspectives des IMF membres, grâce à l’appui du PNUD. Ainsi que des actions médiatiques et de promotion à travers la production de support de communication pour mieux présenter l’APIM-G dans ses dimensions les plus importantes.

  1. Diallo, a également évoqué plusieurs actions initiées auprès des partenaires techniques, essentiellement orientées dans le cadre de la recherche d’appui technique ou financier en vue de permettre à l’APIM-G de mener à bien ses activités et jouer pleinement son rôle pour le secteur.

En termes de renforcement de capacités des IMF membres, le président sortant du CA fera mention de plusieurs séminaires organisés ainsi que des actions de formation diplômantes en partenariat avec le Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB- Paris). Des actions au cours desquelles, 94 apprenants ont suivi les cours de microfinance dont 44 responsables d’agences et 23 agents de crédit. Ce qui constitue « un réel succès », au regard de la qualité et du niveau des cours dispensés.

Enfin, il indiquera au sujet des défis : « la faiblesse des moyens pour une meilleure dynamisation de l’APIM-G en passant par les efforts à faire en sorte qu’elle assume pleinement son rôle de coordination. A cela, s’ajoute l’impérieuse nécessité de créer les conditions d’un plein épanouissement et de développement des IMF membres sans occulter le respect des normes et règlements y compris l’obligation pour les IMF existantes d’adhérer à l’APIM-G ».

Peu avant de prendre le témoin, le nouveau président du CA de l’APIM-G, Ismael Condé a tout d’abord exprimé sa gratitude à l’endroit de ses collègues responsables des IMF membres de l’APIM-G pour lui avoir confié la mission de coordination des activités de leur corporation, pour deux (2) années.

Tout en saluant les efforts de son prédécesseur et l’accompagnement de leurs partenaires, M. Condé a fait remarquer que cette cérémonie s’inscrit dans  l’esprit de la nouvelle dynamique du bureau de l’APIM-G qui est de faire d’elle, « une référence en matière de réduction de la pauvreté et le chômage ; de financement des petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que des petites et moyennes industries (PMI) ; et, de partenariat public-privé ».

Partant, il a affirmé : « je voudrais vous rassurer que je ferai à mon tour, tout ce qui est possible, en m’appuyant sur mon équipe et sur l’ensemble des personnes ressources, ici ou ailleurs, afin d’apporter les réponses qu’il faut à l’ensemble des problématiques évoquées ».

Avant de s’engager « à insuffler une nouvelle dynamique » aux actions de l’association, notamment dans la prise en charge de ses préoccupations et de ses intérêts.

M. Condé invitera à cet effet les IMF membres « à resserrer leurs rangs pour travailler ensemble afin de redorer davantage l’image de l’APIM-G et, surtout renforcer la confiance auprès des institutions étatiques, partenaires techniques et financiers ainsi que les banques de la place. Le même effort est de conjuguer pour répondre efficacement aux exigences de la tutelle, lui permettant de jouer pleinement son rôle.

Enfin, le président du Conseil d’administration de l’APIM-G, Ismael Condé mettra l’occasion à profit pour saluer les bénéficiaires des services des IMF qui leur font confiance. Avant de leur promettre que tout sera mis en œuvre en vue de leur permettre « d’aller au bout de leur rêve ».

Jean Pierre OUENDENO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
6 + 10 =