Menace de grève du clan d’Aboubacar Soumah : le Comité National des Jeunes du SLECG invite les enseignants à poursuivre les cours

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée d’Aboubacar Soumah lançait la semaine dernière  une menace de grève planifiée pour le  12 février 2018. Face donc à cette menace de grève,  le Comité National des Jeunes  du SLECG a, au cours d’une conférence de presse tenue le mardi 6 février  en cours fait une déclaration pour déclarer de non fondé cet avis de grève.  

Ce comité affirme que ce sont des individus incontrôlés qui n’ont pour but que de semer la division, le doute et l’insubordination, ce qui porterait selon lui atteinte à la sécurité nationale et à la quiétude sociale.

Par ailleurs,  le comité invite les enseignants(es), élèves et parents d’élèves à ne pas suivre ce mot d’ordre de grève qui compromettrait l’avenir des enfants et de la Nation.

Le président du comité national des jeunes du SLECG,  Kalidou Diallo a ensuite rajouté que  des résultats positifs ont été obtenus par l’inter-centrale CNTG-USTG à la  suite des négociations tripartites dont  le maintien de la valeur monétaire du point d’indice 1030 au lieu de 751 pour la santé et l’éducation et 977 pour tous les autres fonctionnaires dont les 10℅ seront payés à la fin de ce mois de février.

                                                                                                                                                                                                                 Aboubacar Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
12 + 27 =