Médias: la Maison De la Presse de Coléah déménage à Kipé  Dadya

Après  sa délocalisation  en haute banlieue de Conakry, la Maison De la Presse de Guinée qui était à Coleyah Lansébounyi, commune de Matam, a été inaugurée le vendredi 3 mai 2019. Le bâtiment se trouve à Kipé Dadya, dans la commune de Ratoma.

 Au cours de cette cérémonie d’inauguration, le Conseil d’Administration (CA) a profité de l’occasion pour lancer des plaidoiries à l’endroit des autorités compétentes en vue de doter désormais les journalistes guinéens d’une Maison De la Presse digne de ce nom.

En effet, la délocalisation de ladite Maison de  Coléah à Kipé indispose  les journalistes éparpillés dans la capitale ayant difficile accès à un endroit où ils pourraient mieux travailler, estimant que le mieux pour eux serait d’acquérir leur propre siège. C’est l’esprit du  président du Conseil d’Administration de la Maison De la Presse (MDP), Amadou Tham Camara ci-dessous : «Confrontée à d’énormes difficultés financières depuis deux ans quand l’Union européenne a cessé son aide annuelle pour son fonctionnement, la Maison De la Presse n’avait d’autre choix que de déménager dans la haute banlieue de Conakry pour amoindrir les coûts de location qui grevait toutes ses finances. Mais la solution pérenne et définitive est une Maison De la Presse construite par le gouvernement guinéen pour la presse, comme cela s’est fait au Mali, au Sénégal, en Côte d’Ivoire. Ainsi, aujourd’hui, toute la presse ne compte que sur notre jeune ministre de la communication pour faire des plaidoyers auprès du gouvernement».

En attendant,  vu  que les équipements informatiques sont devenus obsolètes, le président du CA a  sollicité le concours du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), qui a favorablement répondu à l’appel en livrant deux ordinateurs bureautiques, cinq modem Wi-Fi pour internet, quatre imprimantes, trois photocopieuses, et six onduleurs, soit une valeur totale de 195 250 000 francs guinéens».

En offrant ce don, le représentant du PNUD, Eloi Kouadio a expliqué que ce don n’est qu’un début d’une action qui va se poursuivre en partenariat avec le ministère de la communication : «Nous voulons être parmi les partenaires qui contribuent à faire en sorte que les médias guinéens soient à la hauteur de l’attente du peuple mais aussi des responsabilités qui sont les leurs.. »

Répondant à la plaidoirie des hommes de médias, le ministre de l’Information et de la Communication  Amara Somparé a affirmé que la construction d’une Maison De la Presse se trouve déjà dans l’agenda du gouvernement. «En ce qui concerne la réalisation d’un bâtiment proprement parlé, je pense que c’est une préoccupation du gouvernement de la République et le président en est tellement soucieux, qu’il l’a inscrite dans le cadre organique du ministère de l’information et de la communication. A titre de projet et programme, il existe la réalisation de la Maison De la Presse pour les journalistes guinéens. Nous avons déjà une proposition architecturale que nous sommes en train d’étouffer et je pense que très bientôt nous allons nous mettre en quête de financement pour pouvoir réaliser cette maison de la presse qui tient tant au cœur des journalistes»,

A noter qu’avec cette inauguration hâtive de cette nouvelle Maison De la presse, on constate que l’ensemble des salles de cette maison n’est pas encore disponible, mais pourrait cependant abriter des conférences de Presse régulière.

                                                                                                              Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
18 × 9 =