Mamoudou Mansaré de la CNTG : « Etes-vous prêt à mourir pour… »

L’inter-centrale syndicale a tenu une assemblée générale extraordinaire ce vendredi 13 juillet à la bourse du travail. L’objectif était de pousser le gouvernement à revenir sur la décision relative à l’augmentation du prix du carburant à 10 000 francs guinéens.

Cette assemblée a été marquée par la présence des forces sociales guinéennes, qui représentent l’ensemble des organisations de la société civile.

Le président de la commission nationale de négociation, Mamadou Mansaré a invité  les syndicats à  lutter pour la bonne cause.

« Camarade de l’inter-centrale êtes-vous prêts à mourir pour la bonne cause? Vous aviez entendu le cri de vos responsables, notre  sort est dans  vos mains.  Nous devons unir nos forces…».

Selon ces syndicalistes, ils ne souhaitent reculer face à aucune pression tant que le prix du carburant n’est pas revu à la baisse.

Dans ce combat, la force sociale aussi s’est engagée pour la même cause. Elle  se dit déterminée à  accompagner la force syndicaliste.

Pour le représentant de la force sociale à  cette rencontre, Dansa Kourouma s’exclame : « on ne payera pas la facture de la mauvaise gouvernance à la place du gouvernement.  Nous n’allons jamais nous associer pour brûler ce pays, le mot d’ordre lancé par les syndicats et la marche organisée par les forces sociales ont un seul but, celui du prix du carburant à  8000 gnf. Alors, nous nous joignons au combat ».

Par ailleurs, l’inspecteur du travail, également présent,  Alia Camara, a invité les syndicats à  participer à la table de négociation.  Une demande qui s’est vue rejeter par les Syndicalistes.

A noter qu’une marche verte est prévue le mardi prochain, sur toute l’entendue  du territoire national, a indiqué Elhadj Mamadou Mansaré,  secrétaire général de la CNTG.

Aye Condé 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
8 + 23 =