Loi de finances 2019 : le volet dépense adopté par les députés

Le rapport sur le volet dépense du projet de loi de finances initiales 2019 a été adopté ce mercredi 26 décembre 2018, par une large majorité des députés. Son adoption a eu lieu en présence du Président de l’Assemblée Nationale, des ministres du Budget et celui de l’Economie et des Finances
En effet, les dépenses du budget de l’Etat (y compris le budget d’affectation spéciale FNDL/ANAFIC) sont évaluées à vingt-deux mille trois cent treize milliards trois cent soixante-dix-huit millions deux cent dix-sept mille francs guinéens ( 22 313 378 217 000 GNF) contre 19 190,55 Mds en loi de finances rectificative soit une augmentation de 3121,56 Mds ( 16,27%).
Selon Alfa Mohamed Diallo, Rapporteur Général de l’Assemblée Nationale « cette augmentation des dépenses est imputable à la hausse des dépenses d’investissement pour 2125,6 Mds (30 ;27%) et des dépenses courantes pour 480,3 Mds (3 ,95%). L’augmentation des dépenses courantes porte sur les dépenses de personnel pour 452,66 Mds, les dépenses de biens et services pour 365,59 Mds »
La part des dépenses de personnel de 5094,57 Mds contre 4631,91 Mds en 2018 est de 40,30% ses dépenses courantes. Rapportées aux recettes fiscales, les dépenses de personnel passent de 31,80% à 29,90% en PLFI 2019.
En ce qui concerne des charges financières de la dette, les projections pour 2019 sont chiffrées à 1 002,918 Mds contre une prévision de la LFR 2018 de 1 186 Mds, soit une baisse de 183,1 Mds (15,4%).
Les dépenses de biens et services projetées à hauteur de 3183,60 Mds contre 2830,72 Mds prévus dans LFR 2018 augmentent « cette hausse s’explique essentiellement par l’effort du gouvernement dans l’amélioration de la santé de la population notamment l’achat des produits pharmaceutiques et autres consommables médicaux d’une part et des besoins de fonctionnement des nouveaux services d’autre part » ; précise Alfa Mohamed Diallo
Quant au soldes budgétaires et financement, il est à retenir que les projections du cadre budgétaire 2019 dégagent un solde net de gestion de 2981,3 Mds (-2,36% du PIB) contre -1 969,8 Mds ( -1,79% du PIB) prévu en LFR 2018.
MY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
2 + 25 =