LFR 2019 : les députés adoptent le volet dépenses de l’ordre de 23 221 979 464 075 GNF

Les  députés ont  adopté ce mercredi 4 septembre 2019, le  volet dépenses de la loi de finances rectificative 2019 (LFR), avec 38 voix pour et 19 contre. Une plénière présidée par le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano en présence du ministre du budget, Ismaël Dioubaté.

Selon le rapport du projet  de loi de finances  rectificatives  2019 présenté par l’honorable  Alfa Mohamed Diallo de la Commission des affaires économiques et finances le  volet dépenses de la LFR révisée,  est évalué à  23 221 979 464 075 GNF contre 22 313 378 217  GNF dans la LFR, soit une augmentation de 908,6 milliards GNF (4,1%).

 

Quant aux dépenses courantes , elles portent essentiellement  sur les dépenses de transfert  pour 1 277, 53 milliards GNF , les dépenses  de biens  et service  pour 275 ,74 milliards GNF  et les dépenses  de personnel   pour 37,34 milliards GNF , atténuée par la baisse  des charges  financières  de la dette pour 35,9 milliards GNF.

Pour les charges financières de la dette, elles se chiffrent à 967 milliards GNF contre une prévision  initiale de 1002,90 milliards GNF, soit une diminution  de 35,90 milliards GNF (-3,6 %)

Quant au volet des dépenses biens et services, celui-ci s’offre 275.74 milliards GNF. Il est projeté à hauteur de 3 454 82 milliards GNF, contre 3 179,08 milliards GNF.

Par ailleurs, ces dépenses de transfert, passent de 3.371.48 milliards GNF, à 4 649,01 milliards GNF, soit une hausse de 1 277,53 milliards GNF.

M. Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
30 ⁄ 3 =