L’ex-président congolais Jacques Joachim Yhombi-Opango décède des suites du coronavirus

L’ancien chef de l’État, qui a dirigé le Congo entre 1977 et 1979, est décédé lundi, en France, à l’âge de 81 ans. Il a été victime du coronavirus, selon ses proches.

« Mon père, l’ancien président Yhombi Opango, est mort ce lundi après-midi à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine près de Paris. Il a été bien victime du Coronavirus », a déclaré son fils, Jean-Jacques Yhombi Opango.

La télévision publique congolaise, Télé-Congo, a confirmé l’information dans son journal du soir à 20 heures (19 heures GMT).

Son état de santé s’était dégradé ces derniers temps. Il avait alors décidé de vivre loin du Congo, en France notamment, selon sa famille.
Évincé par Denis Sassou Nguesso

Originaire de la Cuvette (nord), Jacques Joachim Yhombi Opango était né en 1939. Cet officier avait été porté à la tête du pays juste après l’assassinat du président Marien Ngouabi (1968-1977), à l’époque où l’ex-colonie française était alignée sur l’Union soviétique.

Avec J. A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
26 × 28 =