Les parlementaires de la CEDEAO en réunion à Conakry

Ouverture ce jeudi 11 avril, dans la capitale guinéenne la réunion délocalisée de la commission mixte communication et technologie de l’information ; éducation, science et technologie ; travail, emploi, jeunesse, sports et culture, sous le thème «  La création d’emplois dans l’espace CEDEAO à travers le développement des PME et de l’entrepreneuriat ».

L’ouverture de cette activité du parlement de la CEDEAO en partenariat avec l’ONUDI, a été présidée par le président de l’Assemblée Nationale Guinéenne, Honorable, Claude Kory Kondiano.

Cette réunion de Conakry qui se tient du 11 au 16 avril 2019 s’inscrit dans une approche pragmatique et intégrée mettant en partenariat l’ONUDI et la CEDEAO pour promouvoir la création d’emplois dans la sous-région ouest africaine, grâce au développement des PME et à l’esprit d’entreprise. Elle permettra également  d’adopter des textes législatifs appropriés, en faveur de l’emploi, et de l’employabilité des jeunes.

Les travaux de la commission mixte porteront sur La création d’emplois dans l’espace CEDEAO à travers le développement des PME et de l’entrepreneuriat. A cet effet, la commission mixte examinera tous les aspects de ce thème en analysant les concepts terminologiques, les causes lointaines du chômage des jeunes et le rôle que le parlement de la CEDEAO peut jouer en vue d’adopter de l’assistance, de l’espoir et la prospérité économique aux leaders de demain.

Alpha Souleymane bah, chef de la délégation  des députés guinéens membres du parlement de la CEDEAO et  Co-président de la commission mixte, a mis un accent particulier sur le thème de cette rencontre de Conakry qui selon lui, « l’importance de ce thème est d’actualité, car nous savons que la raison principale de la fuite de nos jeunes vers l’enfer occidental est le manque d’emploi. Donc,   impliquer et outiller les parlementaires pour qu’ils s’impliquent davantage à la création d’emploi grâce aux mécanismes que les experts de l’ONUDI  mettront à leur disposition permettra,  j’en suis sûr de résoudre ce fléau qui est devenu incontrôlable ».

Pour Ansoumane Bérété représentant de l’ONUDI en Guinée, cette réunion constitue une étape majeure dans la coopération entre l’ONUDI et le parlement de la CEDEAO «  Elle vient couronner un processus de dialogue fructueux mais elle représente aussi l’engagement  de notre institution envers la CEDEAO et son parlement et notre détermination à l’accompagner dans le processus intégré d’industrialisation globale ».

C’est dans ce même ordre d’idée que la ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Djené Keita, dira que son département ne ménagera aucun effort pour appuyer cette initiative du parlement de la CEDEAO. Car elle estime que cette activité concorde avec les priorités du président de la république, Alpha Condé portant notamment sur la question  d’employabilité des jeunes et des femmes.

Quant au président du parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé Lo  , cette rencontre à Conakry vise à offrir une nouvelle opportunité aux députés membres de la commission mixte, de s’imprégner davantage des enjeux liés à la problématique de l’emploi des jeunes dans l’espace CEDEAO. Cela dans le but de faire des recommandations utiles au parlement et aux instances supérieures de la communauté dans la mise en œuvre des politiques et stratégies communautaires destinées à relever les défis du chômage.

«  J’ai la ferme conviction que les recommandations issues de vos  travaux orienteront les élaborateurs des politiques dans la bonne direction pour s’attaquer au chômage dans la sous-région », a-t-il indiqué.

Dans son discours d’ouverture des travaux, l’honorable Claude Kory Kondiano, a précisé que ce thème sonne comme une interpellation pour les parlementaires qu’ils sont.

«  Nous sommes ainsi amenés à proposer à nos gouvernements respectifs , les instruments juridiques et les propositions concrètes susceptibles de permettre la création d’emplois pour la jeunesse et l’encouragement de l’entrepreneuriat, notamment féminin à l’échelle de chacun de nos pays, mais aussi dans notre sous-région ouest-africaine », dit-il.

Mohamed Y

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
30 − 16 =