Les anciens travailleurs de la société Winiya et leur ancienne direction s’accordent sur le paiement de 1% sans condition

 Un groupe d’anciens  travailleurs  de la société de gestion de PMU Guinée, Winiya, désormais sous la gestion directe de la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI) était  réuni au niveau de l’immeuble « Kassa », abritant la direction générale de la société GETMA-Guinée, à la cité Chemin de fer de Kaloum, ce vendredi 23 août, pour revendiquer le payement par leur direction générale plusieurs de leurs droits.

Après quelques moments d’échanges houleux, les délégués syndicaux de GETMA-Guinée, chargés par le Président-Directeur général de cette société pour assurer la médiation, ont fait savoir qu’une entente a été trouvée sur le payement de 1% du chiffre d’affaire du mois de juillet, qui est l’un des points de revendication des anciens travailleurs de Winiya.

Pour l’ancien Directeur informatique de Winiya, Abdoulaye Fodé Camara « Depuis qu’on a quitté Winiya, le 5 aout dernier, nous avons été repris par  la LONAGUI. A ce jour, la société Winiya doit au personnel du bureau que nous sommes, 1% du chiffre d’affaire du mois de juillet dans son entièreté ainsi que, 1% des quatre (4) jours du mois d’août. Malheureusement, il se trouve que la direction générale  a payé ce montant à 17 autres travailleurs qui sont restés à Winiya. Le groupe qui a accepté d’aller avec la LONAGUI que nous sommes, a  été laissé pour compte. D’habitude, le versement de 1% du chiffre d’affaire mensuel est automatiquement fait dans les comptes bancaires des agents concernés parce que, c’est dans le contrat ».

Avant d’ajouter : « Nous nous demandons en vertu de quoi ces 17 autres travailleurs ont bénéficié de ces indemnités. Quand cela s’est passé, nous avons essayé de rencontrer le PDG de Winiya. Ce jour-là, il nous a dit que nous sommes accusés de détournement de 800 millions GNF. Qu’il s’agirait des recettes non encaissées par la direction générale de Winiya et que cela est de la faute du personnel qui a rejoint la LONAGUI ; chose qui a été une grande surprise pour nous. Car si nous avons détourné, nous aurions changé nos identités, nos informations mais, tel n’est pas le cas. Tous ceux qui sont devant vous ici travaillent, pour la plupart, encore sur les lieux. Nous aurions souhaité être confrontés au staff de la direction générale afin que tout soit tiré au clair».

Après des heures d’échanges parfois à l’allure d’un dialogue de sourds, les anciens travailleurs de Winiya et le collectif syndical ont trouvé une issue favorable.

« La direction de GETMA avait promis que sa section syndicale allait vraiment faire la médiation pour trouver une issue favorable à ce problème qui est entre la direction générale de Winiya et les anciens employés. Sur ce,  nous sommes partis voir le PDG, M. Grenier pour lui signifier nos conditions de séparation. C’est-à-dire, ils doivent nous donner 1%  du mois de juillet, sans condition ainsi qu’un (1%) des quatre jours travaillés au cours de ce mois d’août. Donc le PDG a ordonné à la direction générale de Winiya de nous donner 1% du mois de juillet 2019 le lundi, 26 août 2019 à 15 heures. Par conséquent, tous les employés qui sont à Conakry doivent se rentre là-bas et leurs dus seront payés devant les délègues syndicaux de GETMA-Guinée. Quant aux travailleurs des 12 agences de l’intérieur du pays, chacun sera appelé et il indiquera comment sont argent peut lui parvenir. Car pour quelqu’un qui se trouve, par exemple à N’Zérékoré, il ne peut pas se déplacer pour percevoir, juste 900 000 GNF et même un peu plus, … », a indiqué l’ancien directeur informatique de Winiya.

A rappeler que depuis le mardi dernier, les discussions sont en cours afin que ces ex employés désormais sous la tutelle du nouveau gestionnaire du PMU Guinée, à savoir la LONAGUI, puissent entrer en possession de leurs dus.

À noter que la plate-forme de revendication de ces anciens employés, tourne autour de quatre points : « le payement de 1% du chiffre d’affaire du mois de juillet ; celui des 4 jours travaillés au compte du mois d’août ; la commission des revendeurs et des licenciés pour les quatre (4) jours du mois d’août 2019 et le solde de tout compte. »

Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
27 + 16 =