Le réseau CoJeLPaiD et APaD-Guinée s’invitent aussi dans l’affaire Qnet !

Ces derniers temps, l’affaire Qnet est devenue un fait de société qui fait couler beaucoup d’encre dans la cité. C’est dans ce cadre que le réseau CoJeLPaiD et APaD-Guinée en tant qu’organes d’alertes  d’interpellations et de propositions pour la promotion et la protection des droits des citoyens se sont invités à la danse pour apporter leur solution face à ce phénomène qui touche plusieurs familles.

C’est pourquoi les membres de ces deux structures étaient face à la presse ce vendredi 30 mars 2018 à Conakry, accompagnés par deux des victimes de la société.

En effet, selon plusieurs personnes notamment comandant Tiégboro Camara, Qnet est une société d’escroquerie, qui appauvrisse  des familles. Malgré le réplique de certains responsables de la société, cela a été justifié par le témoignage de plusieurs victimes.

A cet effet, une étudiante en Master affirme « j’ai été convaincue par ma copine qui m’avait garantie qu’en intégrant la société Qnet, j’allais trouver un emploi décent et changer ma vie, j’allais avoir 200  à 300 dollars par semaine. Quand j’ai accepté, elle m’a fait rentrer dans une cour fermée où j’ai rencontré une femme qui m’avait expliqué le mode opératoire et présenté les produits de Qnet qui sont censés de guérir plusieurs maladies notamment l’hypertension et le diabète. Pour m’inscrire il fallait que je paye 7 millions de francs guinéens, ensuite je dois envoyer deux personnes afin d’avoir la commission. Au début, j’ai vraiment hésité mais la dame m’a harceler avec ma maman jusqu’à ce j’ai inscrit ma maman et mon frère pour une somme de 21 millions de francs guinéens, après ça je n’ai jamais eu de commission ni récupérer mon argent »

Pour équilibrer le débat, selon  les membres de ces deux structures, ils ont appelé le camp adverse pour répliquer, mais très malheureusement cette partie a brillé par son absence dans la salle.

Face à cette situation,  le Réseau CoJeLPaiD et l’ONG APaD-Guinée s’engagent dans leur rôle d’alerte, d’interpellation et de proposition pour la promotion et la protection des droits des citoyens. Pour cela ils interpellent l’état d’éclaircir sur la légalité des produits Qnet et son mode d’opération sur le marché guinéen, ensuite approfondir des enquêtes sur les impacts socio-économiques de Qnet sur la vie des citoyens et indemniser les victimes  et enfin engager des poursuites judiciaires à l’encontre des promoteurs qui se rendraient coupables.

Ibrahima Soya Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
12 + 21 =