Le ministre Sanoussi Bantama Sow lance les travaux d’un atelier sur la vulgarisation de la nouvelle loi portant protection de la propriété littéraire

La 2ème édition de la journée Africaine du droit d’auteur et de la gestion collective sous le  thème « vulgarisation de la nouvelle loi portant protection de la propriété littéraire et artistique » a ouvert ses travaux, le mardi 24 septembre 2019 à Conakry.

Cette journée coïncide avec la promulgation de la loi portant protection de la propriété littéraire et artistique ; une loi adoptée par le 7 juin 2019 par l’Assemblée nationale.

C’est à cette occasion  que, les acteurs culturels se sont réunis pour célébrer cette journée, mais aussi fêter la promulgation de la nouvelle loi portant sur la protection littéraire et artistique.

En ouvrant les travaux, le ministre de la Culture et du Patrimoine Historique,  Sanoussi Bantana Sow a déclaré: « Avec l’avènement des nouvelles technologies de communication avec son corolaire de commerce électronique, l’auteur n’a plus le contrôle des diverses utilisations faites de ses œuvres. Aujourd’hui, les œuvres peuvent être produites à l’infinie,  être vues dans le monde entier, distribuées et entendues sans le consentement de l’auteur. D’où, l’impérieuse nécessité de réviser les lois nationales, en les adaptant aux exigences des nouveaux instruments juridiques internationaux auxquels la Guinée est partie.  C’est à cet  exercice que, le ministère en charge de la Culture à travers le Bureau guinéens des droits d’auteur et ses partenaires se sont attelés pour exiger la nouvelle loi sur le droit d’auteur pour le bien des auteurs ».

A signaler que durant deux jours, ces acteurs du monde culturel vont travailler sur les sujets suivants : la finalisation du cadrage juridique de la nouvelle loi ; le droit d’auteur et développement économique de la République de Guinée ; les droits d’auteur prévus par la loi : contenu et exploitation ; l’exploitation des opportunités de la loi grâce à la gestion collective ; et, la mise en œuvre judiciaire des droits prévus par la nouvelle loi.

Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
21 − 16 =