Le CJC reçoit un don de denrées alimentaires de la Fondation KPC pour l’Humanitaire en faveur de la Presse guinéenne

Le siège de la Fondation KPC pour l’humanitaire, sis au quartier Nongo dans la commune de Ratoma, a été le cadre, ce lundi, 11 mai 2020, d’une cérémonie de remise d’un don de denrées alimentaires de la part de ladite Fondation à la presse guinéenne à travers le Collectif des Journalistes pour la Citoyenneté (CJC).

Cette cérémonie qui s’est déroulée dans un cadre restreint, eut égard à l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie de coronavirus en Guinée a néanmoins, enregistré la présence d’une brochette de directeurs généraux des médias publics ainsi que des responsables d’associations de presse.
Le président du CJC, Ibrahima Koné a entamé son allocution de circonstance en faisant observer une minute de silence, à la mémoire des guinéens morts des suites de coronavirus dont l’imprimeur, N’Famory Kéita, membre du bureau exécutif de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI).

Avant d’indiquer que, « cette cérémonie porte sur la remise d’un don de denrées alimentaires de la part de la Fondation KPC pour l’Humanitaire au Collectif des Journalistes pour la Citoyenneté (CJC) qui, voyant la récession économique, conséquence de la pandémie de coronavirus dans notre pays, a pris contact avec la Fondation qui a aussitôt répondu favorablement à sa requête en direction de la Presse guinéenne.

Ce don, il faut préciser, est composé de : 60 sacs de riz, 150 litres d’huile végétale, 20 sacs d’oignons, 20 cartons de poissons et 20 cartons de Tomate ».

Poursuivant, M. Koné a, au nom du CJC et au nom des 15 Associations de Presse et les directions générales des médias du ministère de l’Information et de la Communication, réitéré leurs sincères remerciements à l’Administratrice générale de la Fondation, Mme Mariame Kourouma et singulièrement à son Président qui est le Président-Directeur Général de GUI.CO.PRES, Kerfalla Camara, pour ce geste humanitaire en faveur des médias guinéens.

Davantage, M. Koné a « salué et magnifié les efforts du PDG de GUICOPRES qui, répondant à l’appel du président de la République, le Pr Alpha Condé en faveur de la riposte contre la pandémie de coronavirus avait déjà apporté une contribution financière au Plan économique de riposte du gouvernement du Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana avec 1 milliard 600 millions de francs guinéens ».

Tout en invitant davantage les professionnels des médias guinéens au respect des gestes barrières, il a saisi cette opportunité pour solliciter auprès de la Fondation KPC, « l’établissement d’un partenariat fécond », pour le bonheur des deux structures et surtout des populations guinéennes.

Enfin, Ibrahima Koné a invité d’autres bonnes volontés à emboîter le pas à la Fondation en faveur des médias qui sont durement éprouvés par cette pandémie.

En prenant la parole à son tour, l’Administratrice générale de la Fondation KPC pour l’Humanitaire, Mme Mariam Kourouma a, au nom de son président, remercié la presse pour l’intérêt qu’elle porte à leur institution.

Pour elle, l’accompagner des médias à surmonter ce temps d’épreuve relève du fait que c’est grâce à la presse que les populations sont largement informées sur cette pandémie et les mesures préventives à observer pour rompre la chaîne de la transmission. C’est pour ces raisons, ajoutera-t-elle, qu’en plus des différentes donations faites par, M. Camara KPC, il a encore pensé à la presse guinéenne.

En ce qui concerne le partenariat sollicité par le CJC avec sa Fondation, elle dira que, « le message est tombé dans de bonnes oreilles et sera transmis avec avis favorable à qui droit ».

JP Dekossa

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
30 − 9 =