Le cercle des 20 partis engagés dans le scrutin du 22 mars demande le maintien de la date

Le cercle des 20 partis politiques engagés dans les élections, législative et référendaire prend  acte du décret du chef de l’Etat fixant la date du double scrutin au 22 mars courant. C’était à l’occasion d’une conférence de presse du 16 mars dernier à Conakry.

Ce cercle « invite humblement » le président de la République, à maintenir cette nouvelle date du 22mars 2020.

« Nous,  les vingt partis politiques engagés dans les élections, législative et référendaire, prenons acte du décret du chef de l’Etat fixant la date du 22 mars 2020 comme date ultime pour la tenue effective des deux scrutins en République de Guinée. Nous invitons le président de la République à agir en vertu de l’article 124 du code électoral révisé ».

Poursuivant, le cercle  indiquera, à travers son porte parole, Ibrahima Sory Condé, a salué la prise en compte par la CENI des recommandations issues du dernier audit du fichier électoral par les experts de la commission conjointe de la CEDEAO et de l’Union Africaine qui obéissent à la résolution d’un souci de transparence, de quiétude sociale et de crédibilité dudit scrutin.

Avant de l’exhorter à prendre toutes les mesures utiles et nécessaires en vue d’assurer un bon déroulement du scrutin sur toute l’étendue du territoire nationale.

Enfin, Ibrahima Sory Condé invitera les autorités à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du processus, des citoyens, des candidats et de leurs biens. Aavant de demander à  l’ensemble de la classe politique guinéenne à faire preuve de responsabilité et de pondération pour la préservation « de notre bien commun, la Guinée ».

Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
34 ⁄ 17 =