Le bureau exécutif du PNR annonce la fin de la crise et la tenue prochaine d’un congrès…

Les membres du bureau exécutif du Parti National pour le Renouveau (PNR) à sa tête Souleymane Bah Fisher, membre du comité de gestion  ont animé le vendredi 20 avril 2018, une conférence de presse à la maison commune des journalistes de Coléah. Objectif, annoncer la fin  de la crise qui a secoué le parti et aussi la tenue d’un congrès au plus tard le 31 juillet 2018.

En effet, il y a quelques jours,  une crise secouait  le Parti National pour le Renouveau. Cette crise opposait le camp de l’honorable Souleymane Bah Fisher  à celui  d’Eder Saidou Doré. Mais après une réunion extraordinaire qui a regroupé le jeudi 19 avril 2018, les membres fondateurs du parti, toutes les structures, les sages pour gérer cette crise en famille,  les deux  tendances se sont  rendues  comptent qu’il y avait rien de grave qui les divisait et ont décidé d’aller au congrès.

« Simplement, on s’est rendu compte que ça faisait longtemps que nous n’avions pas organisé le congrès du parti qui devrait se tenir il y a assez longtemps.  Et donc, on a décidé tous ensemble d’aller au congrès du parti  au plus tard le 31 juillet 2018 pour renouveler nos instances afin de renforcer davantage le parti à la base en vue des prochaines échéances électorales qui sont en vues notamment  les élections législatives, pourquoi pas les présidentielles de 2020. Donc suite à plusieurs heures de débat et de contradiction de haut et de bas nous sommes arrivés à remettre les pendules à l’heure… les membres du parti qui avaient créés le conseil supérieur du parti ont   accepté après plusieurs heures de débats que le comité  de gestion que je préside continu  sa mission jusqu’au prochain  congrès   et que le conseil supérieur n’est plus de rigueur. Et donc, la seule instance  qui dirige le parti reste l’instance que je dirige en ma qualité du président du comité de gestion du parti jusqu’au prochain congrès », a fait savoir l’honorable Bah Fisher.

Poursuivant son explication, M. Bah a souligné qu’à l’issue de cette résolution, une commission indépendante a été automatiquement mise en place pour préparer des élections transparentes.

 

 « Mon frère M. Saidou  Doré a déclaré  qu’il n’est candidat à aucun poste  au sein du parti, il préfère rester membre, mais on l’a désigné pour préside cette commission qui a la charge d’organiser le congrès du parti dans un délai de trois mois. En conclusion, il n’y a aucun problème au sein du PNR et le parti est sorti renforcer et beaucoup plus fort après cette crise», a-t-il ajouté.

De son côté, Eder Saidou Doré  a tenu à préciser que M. Bah          Fisher peut être candidat à sa propre succession pour  être Secrétaire Général du parti. Donc, il ne peut pas être à la tête de la commission d’organisation du congrès.

                                                             Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
9 × 23 =