La Guinée obtient 38 millions $ pour financer son secteur éducatif sur cinq ans

Un nouvel accord de 34 millions € (38 millions $) a été signé entre le gouvernement guinéen et l’AFD. Le financement servira à mettre en œuvre les cinq premières années du Programme décennal de l’éducation en Guinée (ProDEG) qui s’étend de 2020 à 2029.

La Guinée bénéficiera d’un financement de 38 millions $ pour développer son secteur éducatif. Un accord a été signé dans ce sens entre le gouvernement guinéen et l’Agence française de développement (AFD).

Le financement vise à faciliter la mise en œuvre de la première phase 2020-2024 du Programme décennal de l’éducation en Guinée (ProDEG). Prévu pour la décennie 2020-2029, il a pour ambition d’améliorer l’accès des jeunes guinéens à une éducation et une formation de qualité à travers entre autres la construction d’écoles dans les zones les moins desservies, la réforme des curriculums et manuels scolaires, la formation de proximité des enseignants. Le projet vise également à améliorer l’éducation des filles et des femmes, et à élargir le cycle de l’éducation de base de 6 à 10 ans et l’appui aux filières techniques et scientifiques.

D’après l’AFD, le nouveau financement a été octroyé par le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) à titre de contribution au Fonds commun de l’éducation multi-bailleurs (UNICEF, PME et AFD) au service de la mise en œuvre du ProDEG.

« Cet appui sur les ressources PME déléguées à l’AFD en qualité d’agent partenaire pour la mise en œuvre du ProDEG vient compléter le précédent financement de 27,5 millions € octroyé par l’AFD pour l’ensemble du secteur de l’éducation (du préscolaire à l’enseignement supérieur, de l’enseignement technique à la formation professionnelle) », a également indiqué l’institution dans un communiqué relayé par Guinée News.

Avec A. Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
30 ⁄ 6 =