La Côte d’Ivoire sous Ouattara: un leadership international affirmé

L’année 2019 a confirmé le retour gagnant de la Côte d’Ivoire dans le concert des Nations.
Après 26 ans sous la gouvernance d’Alassane Ouattara, le pays a enregistré sa première entrée au Conseil de sécurité des Nations en qualité de membre non permanent. « Pour mieux apprécier le bilan de la Côte d’Ivoire, il convient de rappeler les constantes qui fondent sa politique étrangère ainsi que ses priorités qui, mis en synergie, ont guidé son action au cours des deux années d’activités au Conseil de sécurité.

D’un point de vue politique, l’attachement de la Côte d’Ivoire au dialogue comme mode privilégié de règlement des conflits, ainsi qu’au multilatéralisme comme cadre idéal pour l’élaboration de solutions consensuelles aux grands défis contemporains, constituent les principes qui guident l’action de mon pays sur la scène diplomatique internationale », a souligné le chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon-Tanoh, faisant le bilan des deux années de présence de la Côte d’Ivoire, au Conseil de sécurité.

Avec le président Ouattara, la Côte d’Ivoire a repris le leadership au niveau de la sous-région ouest-africaine. Ainsi le 21 décembre dernier, en sa qualité de président de la conférence des présidents de l’UEMOA, Alassane Ouattara a annoncé le remplacement du franc CFA par l’ECO, une nouvelle monnaie qui sera utilisée par les pays de l’UEMOA, dans la perspective de son adoption comme monnaie unique de la CEDEAO. Cette nouvelle monnaie se présente comme celle de la rupture. Désormais, a fait savoir le président Ouattara, il n’y aura plus de représentants français à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Le Ghana anglophone voisin a salué cette réforme et a fait part de son intention d’y adhérer, dans le cadre de la CEDEAO. Venant de plus loin, le président équato-guinéen Teodoro Obiang, en rendant visite à son homologue ivoirien le 29 décembre, lui a fait part, au nom des pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), de leur intérêt pour cette réforme du franc CFA dont ils envisagent de suivre la voie.

Autant de preuves du prestige restauré de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale sous le leadership du prédident Ouattara.

Avec  Lebanco.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
46 ⁄ 23 =