Justice : un Collectif d’Avocats se met en place pour défendre les journalistes 

Un collectif d’avocats pour défendre les journalistes qui pourraient être inquiétés dans l’exercice de leurs métiers a été mise en place en Guinée. La mise en place de ce collectif a annoncée, le 1er  novembre 2019 à la maison de la presse à Kipé.

Me Foromo Fréderic Loua,  membre de ce collectif plante le décor en affirmant : « J’annonce la mise en place d’un collectif d’avocats pour accompagner et gérer le dossier des journalistes qui sont pendant devant les juridictions nationales. Un collectif composé de quatre avocats avec mandat, de gérer d’éventuelles poursuites des journalistes dans l’exercice de leur profession. Des journalistes soumis à l’autorité de la loi L002 du 22juin 2010 ; un texte qui a dépénalisé les délits de presse en Guinée. Cette loi couvre les journalistes  dans l’exercice de leur profession, donc, invoquer une autre loi pour poursuivre les journalistes, constitue une tentative d’intimidation et de musellement de la presse. C’est au regard de la situation politique actuelle du pays que nous avons décidé de mettre en place ce collectif pour les assister lorsqu’ils sont amenés à être inquiétés dans le cadre de leur métier, … ».

Le président du Syndicat de la presse privée de Guinée, Sidy Diallo s’est réjoui de la mise en place de ce collectif en déclarant : « je ne peux que m’en réjouir d’une telle opportunité. On ne peut dire que merci et on souhaite que cette force soit renforcée pour  protéger les journalistes  dans l’exercice de leur profession ».

Aye Condé 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
19 + 17 =