Journée internationale pour les personnes âgées : une soixantaine de sujets bénéficient des soins gratuits

 

Ce mardi 1er octobre 2019 marque la Journée internationale pour les personnes âgées et à cette occasion, la ministre de l’Action Sociale, Mariam Sylla n’est pas restée indiffèrent face à cette journée. Pour ce faire, une soixantaine de personnes  bénéficient gratuitement de tests pour diagnostiquer les 4 pathologies dont l’hypertension artérielle, le diabète, le cancer de la prostate et, cancer du sein.

Dans le cadre de l’édition 2019, le thème central s’intitule « Vers une égalité entre les tranches d’âges ». Ce choix va en droite ligne avec les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 en l’occurrence le 10e qui reconnaît que le caractère inclusif et effectif du développement suppose qu’il englobe tous les âges sur un pied d’égalité.

Selon la ministre de l’Action Sociale, Mariam Sylla « Notre pays, attaché aux valeurs culturelles et religieuses qui consacrent le respect des seniors, participe à cette célébration avec de gros efforts en vue d’offrir des conditions de bien-être. Fidèle à la ligne politique de développement pour tous de M. le président de la République, S.E, le  Prof. Alpha Condé, mon département, en collaboration avec les Associations de protection des personnes âgées et l’Institut national de Santé Publique met à profit la Journée du 1er octobre pour organiser des séances de dépistage de certaines maladies dont le diagnostic tardif est souvent létal ».

En lançant un appel au gouvernement à soutenir le financement initié par son ministère, Mme Sylla dira que : « Le constat général indique que les investissements en faveur du 3e âge sont limités en dépit du rôle, de l’importance et de la valeur des personnes qui s’y trouvent. A ce titre, je lance un appel au gouvernement et à ses partenaires techniques et financiers à l’effet de soutenir le financement des projets initiés par mon département en faveur du 3e âge. Il s’agit notamment de la Politique du Vieillissement et de son Plan d’Action inspiré du Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des personnes âgées. C’est avant tout une question d’équilibre et de justice sociale ».

A noter que, la fête a été créée pour sensibiliser le public aux questions touchant les personnes âgées, telles que la sénescence et la maltraitance. C’est aussi une journée pour apprécier les contributions que les personnes âgées apportent à la société.

Cette fête est similaire à la Fête des grands-parents célébré aux États-Unis et au Canada depuis 1978 et en France depuis 1987, ainsi qu’au Japon : respect des personnes âgées.

A rappeler que c’est le 14 décembre 1990 que l’Assemblée générale des Nations Unies a voté la création de cette journée, célébrée chaque 1er octobre, comme le stipule la résolution 45/1061. Et, cette journée a été célébrée pour la première fois le 1er octobre 1991.

Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
46 ⁄ 23 =