INITIATIVES PRESIDENTIELLES:DR KASSORY RASSURE LES PRO ALPHA ET FAIT DOUTER LES ANTI ALPHA.

La récente communication du ministre d’Etat chargé des investissements Publics, Dr Kassory Fofana sur un pactole de 4 Milliards de dollars destinés à financer les nouvelles initiatives présidentielles, fait toujours grand bruit dans la cité. Si cette nouvelle a suscité un regain d’espoir au sein des masses laborieuses à cause des multiples  effets induits de ces initiatives  sur le plan socio-économique, à contrario ,cette communication  a été perçue comme un véritable coup de tonnerre   dans les Etats-majors des partis de l’opposition et des faux alliés du R-P-G Arc-En-Ciel tel que L’UFR de Sidiya Touré, qui  selon plusieurs observateurs semble devenir une tortue à double carapaces dans le paysage politique Guinéen.

 

Aujourd’hui, à l’heure du bilan des projets et programmes de développement exécutés au cours des sept premières années  de la période du changement, bon nombre de Guinéens  se trouvent   entre enthousiasme et stupéfaction, car déclare être toujours sur leurs faim dû au fait que les attentes liées aux différentes promesses présidentielles et gouvernementales n’ont pas été à la hauteur de l’espoir. Pour raison, au constat et aux dires de

 

Certains observateurs, certaines pratiques peu   orthodoxes qui ont caractérisé le fonctionnement des différents gouvernements de la 3eme  république sont incompatibles avec l’ambitieux   slogan «GUINEE IS BACK », gros navire dans lequel le président Alpha Condé lors de son investiture à la magistrature suprême avait embarqué  tous les Guinéens vers un lendemain meilleur où il fera bon vivre pour tous les Guinéens.

Cette expression multi dimensionnelle prononcer par le Président dès son accession au pouvoir  sous entendait impulser la volonté patriotique des Guinéens  pour conduire la Guinée dans le concert des grandes nations .Ainsi, de grandes réformes ont été envisagées et engagées dans divers secteurs sensibles et stratégiques, mais avec des résultats parfois mitigés. Car les nobles ambitions du Président ont été très tôt désorientées et confisquées  par des clans mafieux dont l’objectif fondamental était de se servir du Président de la république pour  assouvir des intérêts exclusifs au détriment de la patrie et de ses masses  laborieuses.

On se rappelle encore des cris d’alarme, de consternation et d’amertume  du PRG lors de sa dernière communication au siège de son parti, où il avait fustigé avec véhémence l’incompétence, la course effrénée à l’enrichissement illicite et le laxisme de certains cadres véreux.

 

Face à ces pratiques ignobles qui contribues à ternir l’image du Pr Alpha Condé,  le locataire de Sekoutouréyah   à ouvertement et  irréversiblement  décidé au même de son parti de provoquer une rupture totale avec l’actuel mode de gouvernance  de la nation en optant pour la compétence, la rigueur et l’intégrité  qui seront sans nul doute les principales caractéristiques de la future équipe gouvernementale qui aura la lourde et exaltante tâche de sortir la Guinée de l’ornière et de la précarité.

Pour l’instant avant cette alternative, en disséquant certains propos du PRG, l’Homme pour redorer son blason , semble jeter tout son dévolu sur un décideur moulé à la tâche,  Dr Kassory Fofana ,qui de source concordantes proche de Sekoutouréyah  serait de nos jours le collaborateur le plus expérimenté et le plus réaliste du président ,eu égard la masse d’argent qu’il a réussi à mobiliser en un temps  record  pour le financement des nouvelles initiatives présidentielles.

Pour d’avantage satisfaire notre curiosité et lever tout équivoque, nos sources précisent que ce décideur prudent et avisé incarne actuellement la nouvelle vision  économique du changement de par sa rigueur et sa maitrise parfaite des dossiers, qui ont permis à la Guinée de disposer d’un ratio de liquidité immédiat s’élevant à 4 milliards de dollars pour le financement du plan d’urgence du gouvernement.

En tout état de cause, au regard de la complexité croissante du paysage socio- politique et économique surtout à la veuille des prochaines élections municipales le  Président Alpha Condé à inéluctablement besoin  d’un chef d’orchestre pétri d’expérience pour cordonner et impulser l’action gouvernementale afin de créer la confiance entre gouvernants et gouvernés.

Mais en attendant   la concrétisation de ce programme ambitieux, si la communication du ministre d’Etat chargé des investissements publics sur l’enveloppe financière et la portée de ces investissements  a suscité une lueur d’espoir aux populations, elle a cependant créé un doute profond dans la tête des anti Alpha notamment, l’opposition républicaine et le président de L’UFR, Sidiya Touré qui n’a pas tardé à désavouer les propos du ministre d’Etat ,Dr Kassory Fofana par rapport à la pertinence et la portée des investissements annoncés.

Cette prise de position de Sidiya Touré est d’ailleurs de nos jours jugée invraisemblable et inconcevable par les gros bonnets  du parti au pouvoir  qui qualifie le Président de L’UFR de faux allié et de  tortue à double carapaces du paysage politique Guinéen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
1 × 1 =