Guinée: les Forces Sociales annoncent une marche pacifique

Les Forces Sociales de Guinée ont annoncé récemment, une marche pacifique et citoyenne dénommée ‘’la marche de la colère’’ prévue le mardi 22 janvier prochain à Conakry, sur l’autoroute fidèle Castro.

Pour les organisateurs, le but de la marche, « est d’exprimer leur mécontentement face à la cherté de la vie, la privatisation des libertés publiques, la mauvaise gouvernance et le prix « exorbitant » du carburant à la pompe ».

Peut-on encore craindre le pire? Sachant que les marches antérieures ont enregistré des accrochages entre les forces de l’ordre et les manifestants, aussi des dégâts matériels importants et la perte en vies humaines.

Sur la question, Bailo Barry de la cellule de communication des Forces Sociales de Guinée, affirme que « des lettres d’informations sont  adressées aux autorités concernées par ladite marche (Matam et Dixinn). Cela dit-il, en vue de mettre en place des dispositions sécuritaires.

Au cours de cette conférence de presse, les Forces Sociales ont invité toute la population à se joindre à cette marche pour la cause de tous les guinéens.

Dans la même communication, d’autres points ont été abordés dont : les menaces d’enlèvements et d’assassinats de certains membres des Forces Sociales de Guinée.

Face à cette situation, elles affirment ne pas baisser les bras : ‘’ Nous rassurons le peuple souverain de Guinée, qu’aucune menace, aucune intimidation, aucune instrumentalisation ne passera. Nous sommes des rangers préparés, formés à se battre pour la souveraineté du peuple’’, a déclaré Sékou Koundouno, porte-parole de l’organisation.

Aziz Millimono & Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 ⁄ 4 =